Le dimanche 28 juin aura lieu le deuxième tour des élections municipales de l’agglomération Lyonnaise.

Pour cela, Lyon Bondy Blog a décidé de vous faire un rappel du premier tour des municipales et des alliances opérées durant la crise sanitaire. Aujourd’hui, c’est la ville de Vaulx-en-Velin qui est mise en lumière.

Cinq, c’est le nombre de listes en course que comptait Vaulx-en-Velin au soir du 15 mars dernier après le dépouillement des derniers votes. Malgré un faible taux de participation (26,22%) ainsi que 1,92% des bulletins invalides et 1,43% des blancs.

Mairie de Vaulx-en-Velin sources : Wikipédia 

Une Gauche en tête face à un record d’abstention

A Vaulx-en-Velin, c’est Hélène Geoffroy (Parti Socialiste) qui est arrivée en tête du premier tour avec 40,38% des voix. Cela grâce à ses alliances faites avec le maire sortant de la métropole David Kimelfeld ainsi que les radicaux.

Un premier coup d’assommoir pour la maire sortante qui lui avait permis de devancer son adversaire Nordine Gasmi (Union des Vaudais indépendants), arrivé deuxième avec 14,24%(lien hypertexte pour 14,24%).

S’en suivent, le parti Communiste Français sous la candidature d’Ange Vidal qui a rassemblé 12,10%, Europe Écologie les Verts avec Richard Marion qui enregistre 10.47% des scrutins, talonné par Stéphane Bertin (10,30% des voix), avec sa liste “Agir pour Vaulx-en-Velin”.

Sacha Forca (DVD) n’ayant récolter que 7,21% des voix, ne peut participer au second tour.

Idem pour Nadir Farah (Mouvement Citoyen) et Thomas Spreux (Lutte Ouvrière) qui comptabilisent chacun 2,92% et 2,33% des voix.

La grande gagnante de ce premier tour n’est autre que l’abstention qui représente à elle seule, 73,78% des scores à mi-parcours. Outre le confinement, ce taux d’abstention mobilise les partis autour d’un challenge : rassembler un maximum d’électeurs.

Une crise sanitaire propice aux alliances

La pandémie du Covid-19 remet en question les résultats des municipales de Mars et celles à venir.

Des alliances ont alors vu le jour. A Vaulx-en-Velin, Les Verts ne s’accordent pas avec le PCF mais s’allient avec le Parti Socialiste d’Hélène Geoffroy sur la circonscription Rhône-Amont. Un soutien de poids pour le 2ème tour des municipales ainsi qu’un meilleure accès à la Métropole.

De son côté Nordine Gasmi (UVI) a décidé de faire cavalier seul et de continuer sa campagne sans aucune alliance.

Stéphane Bertin est le seul à ne pas faire la course à la métropole. Soutenue par Modem depuis le premier tour, c’est désormais avec Sasha Forca (Les Républicains) qu’il va poursuivre la campagne.