Toujours lanterne rouge, les Duchérois recevaient le leader Bastia pour le compte de la 14e journée de National. Avec, toujours, l’ambition de décrocher une première victoire de la saison 2020-2021. 

Manu Da Costa avait innové dans le secteur offensif, avec Araujo, Tounkara et Ezikian autour de Botella, titulaire en pointe à la place de Jo Rivas. Après dix premières minutes intenses, les Lyonnais se créent d’ailleurs la première occasion du soir par le dernier cité, mais sa frappe est déviée par Vincensini. D’entrée de jeu, Lyon se montre bien organisé et met en difficulté les joueurs corses. Après un corner tiré à deux, Araujo (servi par Ezikian) centre pour Nathan Dekoke, qui ouvre le score d’une belle tête décroisée (1-0, 20′). Toujours bien en place, les Lyonnais annihilent la création offensive adverse, se permettant même quelques incursions dans la surface corse, notamment par Tounkara (34′), sans succès. La Duchère se fait peur ensuite sur la première frappe des Bastiais, mais Vincent, au point de penalty, voit sa tentative frôler le montant d’un Maxime Hautbois qui semblait battu (39′). Quelques minutes plus tard, après un débordement côté droit, Botella tente une frappe tendue mais l’angle est trop fermé pour inquiéter Vincensini (42′). C’est avec un précieux avantage que les hommes de Manu Da Costa rentrent au vestiaire, après l’une des mi-temps les plus sérieuses de l’équipe depuis le début de la saison. 

Solides et bien en place

En deuxième période, les Duchérois ont plus de mal à sortir de leur moitié de terrain et concèdent même quelques vagues occasions, sans pour autant se retrouver dans la tempête. Les Bastiais se montrent entreprenants et tentent de combiner, mais semblent incapables de déchirer le dernier rideau défensif. Finalement, c’est même les Duchérois qui font le break en contre, sur un ballon enroulé par Botella pleine puissance sous la barre de Vincensini (65′) après un bon décalage de Rivas, tout juste entré en jeu. La partie s’équilibre ensuite, avec de légères occasions de part et d’autre. Mais les Duchérois ne se laissent pas submerger et s’accrochent aux trois points tant convoités. Au coup de sifflet final, Lyon l’emporte et connaît enfin les joies de la victoire après sa treizième rencontre officielle de la saison, qui plus est face au leader bastiais. Balmont, encore vide hier soir, en avait perdu l’habitude. Les Lyonnais partagent désormais leur dernière place avec Villefranche, avec l’avantage d’un match en retard. 

Emmanuel Da Costa est revenu sur cette première victoire de la saison en conférence de presse. 

Mathieu Chabert a exprimé sa frustration, après une défaite qu’il juge non-méritée. 

Sporting Club de Lyon : Hautbois (1) – M’Dahoma (12), Seguin [C] (5), Dekoke (14),  Ngwabije (28) – Fadhloun (6), Fadhloun (6), Jacob (29), Ezikian (22) – Araujo (10) (Ghezali, 59’), Tounkara (7) (Rivas, 59’), Botella (20).

Remplaçants : Kacou, Gbellé, Ayari, Ghezali, Rivas.

SC Bastia : Vincensini (16) – Moretti [C] (10), Bocognaro (15), Guibert (22), Salis (13) (Kherbache, 67’) – Salles-Lamonge (28) (Ducrocq, 76’), Vincent (7), Diongue (17) –  Ben Saada (18), Quemper (11), Raspentino (27) (Coulibaly, 84’).

Remplaçants : Lombard (1), Roncaglia (4), Coulibaly (5), Kherbache (14), Ducrocq (25).

Carton jaune : Quemper (48’).