La draft aura une nouvelle fois tenu toutes ses promesses, avec de nombreux retournements de situation. Trois français étaient pressentis pour être draftés mais au final leur sort ont été bien différent. Retour sur cette soirée américaine. 

Les observateurs parlent de lui depuis déjà de nombreuses années, le prodige Zion Williamson (18 ans) fait enfin son entrée dans la ligue. Il est drafté sans surprise au premier tour par les New Orleans Pelicans. Ces derniers, qui ont bien manœuvré dans les trades récupèrent également le 8ème choix en la personne de Jaxson Hayes (19 ans). Les premières “surprises” interviennent au tour 6, où les Wolves de Minnesota préfèrent choisir Jarrett Culver plutôt que Coby White comme il était pressenti. C’est à Chicago qu’atterrira finalement Coby White, dans une franchise en reconstruction. Enfin concernant les deux derniers joueurs de ce Top 10, Rui Hachimura que l’on annonçait beaucoup plus bas, est drafté dans les 10 par Washington. Ce junior de 21 ans sera le premier japonais à évoluer en NBA. En revanche c’est Cameron Reddish qui ferme ce Top 10, lui qui était annoncé beaucoup plus haut va finalement poser ses valises à Atlanta.

Un bilan très mitigé coté français 

Seul Sekou Doumbouya est finalement drafté du côté des tricolores et bien plus bas qu’annoncé initialement. Pressenti entre la 7ème et la 9ème place, l’ex joueur de Limoges est finalement drafté par les Detroit Pistons en 15ème position. Un mal pour un bien puisqu’il évite le bourbier des Washington Wizards ou bien encore des Chicago Bulls.

Jaylen Hoard n’a pas été drafté mais à signé dans la foulée un “two-way contract” avec les Blazers d’après les informations d’ESPN. Il devrait ainsi disputer la Summer League et être principalement amené à jouer la G-League, mais il goûtera certainement un peu à la NBA la saison prochaine.

En revanche rien pour Adam Mokoka que l’on envoyait du côté des Spurs au deuxième tour.