Dominatrice et inspirée, grâce à un excellent Jonathan Rivas, Lyon-Duchère A.S. a menée 3-0 contre Créteil avant de connaître une fin de match crispante. Les hommes de Laurent Roussey s’imposent 3-2 et se repositionnent dans la course à la montée.  

Lyon-­Duchère A.S. recevait l’U.S. Créteil lusitanos pour le compte de la 21ème journée de National. Laurent Roussey a dû composer avec les suspensions de trois de ses titulaires : le gardien Maxime Hautbois exclu vendredi dernier face à son ancien club de Laval, Hamadi Ayari exclu contre Villefranche et le Latéral Jordan Pierre-Charles (3 cartons jaune). L’enjeu principal de cette rencontre est de se rapprocher à 1 point de la place de barragiste que Villefranche a subtilisé au Red Star battu à domicile par Pau 2-1.

Kacou tranquille, Rivas à nouveau décisif

Les premières frayeurs ont été pour Laurent Roussey et les supporters de Balmont. Les Cristoliens se créent la première occasion par leur avant-centre Yannis Dogo. L’effet d’optique a pour effet de faire croire au public et à la tribune de presse que les visiteurs avaient trouvé la faille. Il n’en n’est rien, le gardien remplaçant Axel Kacou récupère le ballon derrière son but. Piqués au vif Lyon-Duchère réagit grâce à son meilleur buteur Jonathan Rivas mais le rebond capricieux empêche le n°11 de contrôler sa frappe. C’est finalement un jeune joueur, Joris N’Diaye qui trouve la faille. Son centre trouve Jonathan Rivas qui ne laisse pas passer l’occasion. Il inscrit son onzième but de la saison et se place en tête du classement des buteurs avec le Palois Mamadou Lamine Gueye, le Bressan Achile Anani et le joueur du Red Star Mehdi Chahiri.

Du côté des gardiens, Axel Kacou est intervenu sur un corner mais s’est contenté de suivre du regard les tirs non­ cadrés. Soirée plus chargée pour Stéphane Veron obligé à deux reprises d’empêcher Jonathan Rivas de doubler la mise d’abord sur un face-à-face conclu d’un piqué puis sur un tir dévié par un défenseur, sur le gardien déjà couché. A la pause réalise une bonne opération avec le match nul entre deux poursuivants Boulogne-sur-Mer et Avranches (1-1) et les 0-0 de Villefranche (3ème) et de Dunkerque (1er) à Béziers et à Toulon. Les Lyonnais comptent virtuellement 2 points de retard sur leur voisin et 4 sur le leader.

Sueurs froides à Balmont

Equipe réputée pour avoir du mal à tenir un résultat et ayant concédé de nombreux nuls ces dernières semaines Lyon-Duchère a fait mentir les statistiques. Jonathan Rivas a de nouveau défié Stéphane Veron au coup d’envoi mais s’est heurté au portier cristolien. La défense n’a pas le temps de souffler que revoici le natif de la Seyne-sur-Mer en position de hors-jeu flagrante à 15m du but. Suffisant pour pousser à la faute la défense centrale. La tête du capitaine Mady Soaré est manquée et a pour effet de remettre en jeu l’attaquant. Erreur fatale puisqu’il ne laisse aucune chance au gardien. Un but sans incidence au classement. Surtout Rivas Marouani prend seul la tête du classement des buteurs avec 12 buts. Une défense cristolienne très empruntée va connaître les pires difficultés pour se sortir de l’étreinte lyonnaise. A la baguette Jeremy Grain alterne dribble et passe autour de la surface. Son centre est repoussé dans l’axe dans les pieds de la recrue Ilan Kebbal.

La volée crucifie Veron. En défense, les Lyonnais laissent Fabio Perreira seul face à Axel Kacou. La frappe du n°27 cristolien trouve la lucarne. Pas de quoi à priori inquiéter Laurent Roussey et le public. Surtout que Jonathan Rivas coure après le triplé mais gâche une première occasion sur un centre de Bouderbal. La faute, peut-être à un rebond capricieux qui transforme la frappe à bout-portant en drop. Ancien de Bordeaux et de Reims, Ilan Kebbal temporise, fixe et sert Rivas dont la frappe fracasse le poteau. Malgré sa soirée quasi-parfaite il a assisté impuissant à la réduction de l’écart par l’avant-centre Yannis Dogo. La faute notamment à une perte de balle de Matthieu Ezikian.

Les réactions d’après -match

L’entraîneur de Créteil Carlos Secretario a regretté les erreurs individuelles de ces joueurs et le trop grand nombre d’occasions laissées aux Lyonnais. 

Carlos Secretario (US Créteil) en conférence de presse. Crédit photo : Hugo Dervissoglou / Lyon Bondy Blog

Carlos Secretario (US Créteil) en conférence de presse. Crédit photo : Hugo Dervissoglou / Lyon Bondy Blog

Frustré par les deux buts encaissés, Laurent Roussey a laissé son adjoint Ghislain Anselmini faire face à la presse. Ce dernier a tenu à souligné la qualité du jeu proposé et l’adaptation de la recrue Ilan Kebbal.

Ghislain Anselmini a salué la performance des joueurs malgré les deux buts encaissés. Crédit photo : Hugo Dervissoglou / Lyon Bondy Blog

Ghislain Anselmini a salué la performance des joueurs malgré les deux buts encaissés. Crédit photo : Hugo Dervissoglou / Lyon Bondy Blog

Succédant à son entraîneur adjoint, Jonathan Rivas est revenu sur la première rencontre aux côtés d’Ilan Kebbal, son statut de meilleur buteur du championnat et le prochain match à venir à Concarneau. 

Jonathan Rivas est devenu le meilleur du championnat malgré un léger manque de réussite face au but. Crédit photo : Hugo Dervissoglou

Jonathan Rivas est devenu le meilleur marqueur du championnat malgré un léger manque de réussite face au but. Crédit photo : Hugo Dervissoglou

Lyon-Duchère AS / US Créteil Lusitanos (1-0 ; 2-2) , National 21ème journée, arbitre : M. Floris Aubin. 

Composition Lyon-Duchère AS : 30. Kacou ; 33. J.N’Diaye, 25. Sall, 18. Y. N’diaye, 21. Hachi ; 6. Fadhloun, 22. Ezikian (cap.), 28. Grain ; 26. Kebbal, 10. Bouderbal, 11. Rivas.  

 

Remplaçants : 16. Maître, 14. Dekoke, 24. Banor, 9. Baouia, 15. Konaté.

Remplacements : 24. Banor pour 10. Bouderbal 72’, 9. Baouia pour 28. Grain, 14. Dekoke pour 26. Kebbal.

Buteurs : 11. Rivas 20’, 47’ ; 26. Kebbal 63’

Passeur décisif : 33. J.N’Diaye 20’

Cartons jaune : 21. Hachi 38’

Entraîneur : Laurent Roussey.

 

Composition US Créteil Lusitanos : 1. Veron ; 22. Fofana, 17. Dauchy, 4. Soare (capitaine), 21. Pardal ; 6. Baptista, 15. Llambrich, 27. Pereira ; 18. Okou, 9. Dogo, 8. Mokdad.

Remplaçants : 5. Belkouche, 7. Ras, 14. Pancrate, 16. O.Mandanda, 23. Baal.

 Remplacements : 7. Ras pour 18. Okou 58’ ; 14. Pancrate pour 15. Llambrich 65’ ; 23. Baal pour 6. Baptista 73’.

Buteurs : 27. Pereira 65’, 9. Dogo  77’

Cartons jaune : 17. Dauchy 44’, 22. Y.Fofana 60’, 21. Pardal 90’.

Entraîneur : Carlos Secretario.