Pour son premier match de 2020 à domicile, Lyon-Duchère AS recevait son voisin et rival pour la montée Villefranche-Beaujolais. Dans un drôle de climat les deux équipes se sont séparées sur le score 2-2, en attendant des possibles suites hors-terrain.

Cette saison Lyon-Duchère négocie bien les derbys face à ses voisins Bourg-en-Bresse et Villefranche-Beaujolais Juste avant la trêve de Noël, ils avaient infligé un revers 5-1 aux Bressans. Lors de la troisième journée les Duchèrois de Laurent Roussey l’avaient emporté 2-0 en terres caladoises.  En match avancé de cette 19ème journée, un autre concurrent pour la montée en deuxième division a fait du sur-place. Pau, troisième avant la rencontre,  a concédé un 0-0 à Quevilly-Rouen. Hier, le leader Dunkerque l’avait emporté à Béziers 2-1 et compte 4 points d’avance sur les Palois et le Red Star.

Lyon-Duchère a encore réagi

Le double enjeu de cette rencontre, classement et suprématie territoriale, n’a pas semblé gêner  les 22 acteurs. Dès le coup d’envoi les Lyonnais mettent en place un pressing très haut et s’offrent deux premières munitions sur coup de pieds arrêtés. Malheureusement le capitaine et artilleur Matthieu Ezikian ne trouve aucun de ses partenaires. Finalement la première très grosse occasion sera pour les visiteurs avec un coup-franc de près de 40m pour le capitaine et défenseur central Maxime Jasse. Celui-ci, seul au point de penalty, frappe à côté. Les répliques Lyonnaises sont bien construites mais les dernières passes sont trop peu précises et le portier Alexis Sauvage se montre impeccable. A la 29ème minute, la défense lyonnaise se manque sur un ballon en profondeur. Opportuniste, Thomas Robinet crochète Maxime Hautbois et place une frappe suffisamment puissante pour contrecarrer le retour d’un défenseur.

L'intenable Thomas ROBINET score pour Villefranche !

L'intenable Thomas ROBINET score pour Villefranche !

Publiée par Championnat National de Football sur Vendredi 24 janvier 2020

Crédit vidéo : FFF TV

Une nouvelle fois cette saison, les Lyonnais vont réagir immédiatement. Matthieu Ezikian frappe un nouveau corner au premier poteau et trouve la tête de son défenseur central de Youssoupha Ndiaye qui ne laisse aucune chance à Maxime Sauvage. Juste avant la mi-temps Matthieu Ezikian tente sa chance sur un coup-franc de 20m. Alexis Sauvage dévie d’une manchette. Le corner ne donne rien. A noter que les dernières secondes du premier acte se déroulent dans un climat confus et tendu. Des échauffourées ont éclaté dans le couloir des vestiaires. L’entraîneur caladois Alain Pochat, suspendu pour ce match a tenté de pénétrer sur le terrain afin de rejoindre les vestiaires et s’est heurté à la sécurité (voir réactions).

 

Après son coup de sang de la mi-temps que risquent Alain Pochat et le FCBV ? Crédit photo : Hugo Dervissoglou / LBB

Après son coup de sang de la mi-temps que risquent Alain Pochat et le FCVB ? Crédit photo : Hugo Dervissoglou / LBB

Un chef d’œuvre signé Matthieu Ezikian

Dès le début de deuxième mi-temps, Lyon-Duchère se montre plus précis. Mais le but intervient sur le moins dangereux des coups-francs. A 30m, le long de la ligne de touche à droite des cages, Ezikian enroule parfaitement. Le ballon n’est touché par personne et son rebond le propulse dans la lucarne d’Alexis Sauvage.

Lyon Duchère AS mène 2 – 1 !Mathieu EZIKIAN sur coup franc

Lyon Duchère AS mène 2 – 1 !Mathieu EZIKIAN sur coup franc

Publiée par Championnat National de Football sur Vendredi 24 janvier 2020

Crédit vidéo : FFFtv

Le repos sera de courte durée, la faute aux errances de la défense qui profitent à nouveau à Thomas Robinet qui inscrit un deuxième but, copie conforme du premier. Après l’heure de jeu les deux équipes n’ont pas semblé baissé de pied mais ne sont pas parvenu à mettre en danger les gardiens. Matthieu Ezikian n’est jamais parvenu a  réglé la mire de près. Comme en fin de première période, le climat s’est tendu. Frustré par une décision arbitrale en sa défaveur, Hamadi Ayari sèche son adversaire et écope d’un rouge direct.

Les réactions d’après-match

Outre la fierté envers ses joueurs pour leur niveau et leur implication Alain Pochat est revenu sur les événements de la mi-temps en accusant le chef du service de sécurité de violences envers lui et certains de ses joueurs, ainsi que Mohamed Tria de chambrage à la mi-temps.

Une information que le responsable communication du club de Lyon-Duchère AS, Thomas Hernu, a fermement démenti dans la foulée.

De son côté Laurent Roussey, accompagné de son capitaine et buteur Matthieu Ezikian, a répondu à son homologue en demandant des sanctions pour son attitude et espère récupérer les trois points sur tapis vert.

Entraîneur et capitaine en conférence de presse. Crédit photo : Lyon Bondy Blog / Hugo Dervissoglou

Entraîneur et capitaine en conférence de presse. Crédit photo : Lyon Bondy Blog / Hugo Dervissoglou

Il a également évoqué les transferts et les renforts attendus en attaque et sans doute en défense. En cause l’absence, peut-être définitive, du défenseur central Nicolas Seguin opéré de la hanche en août et victime d’une rechute.  

Au classement Villefranche est troisième ex-aequo avec Pau (35 points à 4 longueurs de Dunkerque). Lyon-Duchère est cinquième avec 33 unités. Ils se déplaceront à Laval, 9ème la semaine prochaine, avant de recevoir Créteil le 7 février.

Feuille de match : 

Composition Lyon-Duchère AS : 1. Hautbois ; 29. Nadifi, 6. Fadhloun, 18. Ndiaye, 20. Pierre-Charles ; 24. Banor, 23. Ayari, 22. Ezikian (capitaine); 10. Bouderbal, 28. Grain, 11. Rivas.

Banc : 30. Kacou, 13. Moizini, 4. Espinosa, 17. Géran, 7. Nkololo.

Buteur : 18. Ndiaye 34’ , 22. Ezikian 50’

Passeur décisif : 22. Ezikian

Changements : 17. Géran pour 28. Grain 69’; 13. Moizini pour 10. Bouderbal 77’ , 4. Espinosa pour 17. Géran 90’.

Cartons jaunes : 28. Grain 18’, 6. Fadhloun 64’, 11. Rivas 69’.

Carton rouge : 23 . Ayari 89’

Entraîneur : Laurent Roussey

 

 

Composition FC Villefranche Beaujolais : 30. Sauvage ; 3. Martin, 4. Fischer, 8. Jasse (capitaine), 10.Blanc ; 11. Ndiaye, 20. Sergio, 22. Agounon, 24. Guilavogui, 25. Belkorchia, 26. Robinet.

Banc : 9. Dadoune, 13. Taufflieb, , 27.Labhiri, 29. Flegeau, 31. Bonenfant.

Buteurs : 26. Robinet 29’, 53’

Changements : 13. Taufflieb pour 25. Belkorchia 45’ ; 31. Bonenfant pour 22. Agounon 80’, 27.Labhiri pour 11. Ndiaye 90’

Cartons jaunes : 26. Robinet 12’, 10. Blanc 37’ ; 8. Jasse 45’, 4. Fischer 48‘

Entraîneur : Yoann Vivier