Les européennes sont désormais derrière nous et tout les regards sont maintenant tournés en direction des municipales qui approchent à grands pas. A Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy sera normalement candidate à sa propre succession mais les autres forces politique commencent à « pointer le bout de leur nez ». Focus aujourd’hui sur un mouvement récent à Vaulx-en-Velin, le collectif « Demain Vaulx-en-Velin ». 

Le rendez-vous était donné en plein centre ville et pour la première fois, les « membres » de ce jeune mouvement faisaient face aux journalistes pour présenter leur projet. 
Céline Delcroix commence à prendre la parole pour présenter le projet : « Le collectif est un collectif de vaudais et de vaudaises citoyen avant tout » explique-t-elle. « Il entend faire vivre la parole citoyenne, notre force c’est notre originalité » continue t-elle. 

En effet ce nouveau collectif est assez récent puisqu’il a été initié en octobre 2018, mais il s’est depuis très bien organisé et compte aujourd’hui près de 150 membres. « Nous nous réunissons une fois par mois en plénière, une fois par semaine en comité de suivi et nous avons également créé des commissions qui nous permettent de nous exprimer et nous souhaitons les élargir aux vaudais et vaudaises. Beaucoup de gens ont perdu confiance dans la politique, nous cherchons à leur redonner la parole, là est notre atout ».

Le leitmotiv est simple le mouvement s’appuie avant tout sur les citoyens, tout le monde est le bienvenu et l’objectif est de redonner avant tout la parole aux vaudais. 

« La prochaine mandature ne doit pas être celle des élus mais celle des vaudais »

« L’objectif est de fédérer un maximum de vaudais » explique Pierre-Didier Tchétché-Apéa (Europe Ecologie les Verts), critiquant également les valeurs de gauche prônées par Hélène Geoffreoy, très différentes des siennes. « Les projets qui émergent aujourd’hui sur la commune ne sont pas le fruit de la majorité actuelle mais ils ont été pensé par les majorités précédente » indique-t-il. 

Paul Boghossian (PCF) lui ne veut pas dénigrer la majorité en place mais plutôt parler de l’avenir : « On est pas là pour démolir qui que ce soit mais on est là pour proposer des choses, parce que notre ville doit avoir des ambitions, notre ville doit être belle, on doit être fier d’habiter à Vaulx-en-Velin. La prochaine mandature ne doit pas être celle des élus mais celle des vaudais par le biais de ce que nous avons mis en place » conclut-il

Le programme concret et complet du collectif arrivera dans les prochains mois et une nouvelle conférence de presse devrait être organisée pour le présenter.