Ce samedi soir, l’ASUL Vaulx-en-Velin recevait le club de Celles-sur-Belle dans la poule 2 de D2 féminine au Palais des sports Jean Capievic. Les Celloises, premières au classement, se sont imposées sur le score de 32 à 18 dans un match maîtrisé. La rencontre s’est déroulée dans la cadre de la 5ème journée et devait avoir lieu le 30 octobre.

Une semaine après un retour victorieux sur les parquets, les joueuses Vaudaises se retrouvaient en position d’outsider face à une équipe celloise composée de 12 joueuses professionnelles. Les « Belles » ont d’ailleurs obtenu jeudi 22 octobre le statut VAP, nécessaire au statut de club pro. Un professionnalisme qu’elles ont démontré du début à la fin de la rencontre.

L’ancienne Vaudaise Perrine Petiot a réalisé un match solide du début à la fin du match. Crédit : Nathan Chaize

En première mi-temps, Justine Hicquebrant écœure les Vaudaises

Une rencontre qui commence très mal pour les Lionnes puisqu’elles sont menées 6-0 au bout de dix petites minutes. Les joueuses vaudaises ont pourtant le ballon, mais manquent de réalisme devant le but et se heurtent à la capitaine celloise Justine Hicquebrant qui réalise 11 arrêts au cours de la rencontre. La gardienne, désignée MVP pour sa prestation, a pris le dessus sur les filles de l’ASUL notamment grâce à sa capacité d’anticipation, les poussant à la faute. Les « Belles » sont ultra-efficaces en contre-attaque face à une défense vaudaise qui manque de solidarité. Généreuses dans leurs efforts défensifs, les leaders du classement n’encaissent que 5 buts lors de la première mi-temps.

C’est d’ailleurs en grande partie par leur présence physique impressionnante que les joueuses de Celles-sur-Belle ont brillé. Une intensité irréprochable qu’elles ont réussi à maintenir pendant plus de 20 minutes, les amenant à mener 14-1 à la 24ème minute. C’est notamment la numéro 42, Perrine Petiot, ancienne joueuse vaudaise qui traduira tout au long du match cette supériorité physique. Les Celloises marquent légèrement le pas dans les dernières minutes, encaissant 4 buts.

Justine Hicquebrant a été designée meilleure joueuse de son équipe. Crédit : Nathan Chaize

En seconde mi-temps, le match s’équilibre

La seconde période se déroule globalement sur le même rythme que la fin de la première. Les joueuses vaudaises démarrent avec plus d’envie et une intensité au niveau des filles de Celles-sur-Belle. Elles parviendront même à réduire la différence au score à 9 points en revenant à 15-24 à la 45ème minute. Défensivement, les lionnes sont solidaires et exposent moins leur gardienne, Alexandra Mengue qui réalise d’ailleurs une seconde mi-temps solide.

Du côté des Vaudaises, Camille Phan, demi centre a été élue MVP. Crédit : Nathan Chaize

De leur côté justement, les Celloises marquent le pas mais parviennent à maintenir une certaine maîtrise. Rappelons qu’elles n’avaient plus joué depuis le 24 octobre 2020. Le rythme se réduit globalement et les deux équipes marquent surtout en contre. Ludovic Seutchie tentera aux alentours de la 52ème minute de faire sortir sa gardienne lors des phases de possession mais la stratégie ne paiera pas. Les Vaudaises, malgré leur bonne volonté en deuxième mi-temps ne parviendront pas à faire basculer une rencontre qui s’est finalement jouée dans les 15 premières minutes.

Les réactions d’après-match :

 

 
Les effectifs :
 
Feuille de match disponible en cliquant sur les compositions.
 

Crédit : Facebook Handball Club Celles-sur-Belle

 
 

Crédit : ASUL Vaulx-en-Velin