Le pass culture s’étend aux jeunes de 15-17 ans

Les jeunes de 15 à 17 ans peuvent aussi accéder au pass culture depuis janvier 2022 ! Explication de cet élargissement du dispositif.

Depuis le 1er janvier, le pass culture s’étend aux jeunes de 15, 16 et 17 ans, et plus seulement à ceux de 18 ans. Développé dans 14 départements en juin 2019, le pass culture s’était alors étendu à toute la France au mois de mai 2021 ; une somme de 300 euros a été allouée à chaque jeune à sa majorité pour lui permettre de financer ses sorties culturelles, par le biais de l’application passCulture.

Pour 2022, ce pass se décline sous deux formes de crédit. En dessous de la majorité, il donne accès à une part individuelle d’un montant de 20 euros à l’âge de 15 ans et de 30 euros à 16 et 17 ans, et à une part collective versée aux établissements d’enseignement, pour tous les élèves scolarisés de la quatrième à la terminale, afin de financer les projets d’éducation artistique et culturelle. 25 euros pour les élèves de quatrième et de troisième, de 30 euros pour les élèves de seconde et de CAP, et de 20 euros pour les élèves de première et de terminale. Théâtre, concert, monument, bibliothèque, le choix est large. Les écoles peuvent également accueillir des professionnels de la culture. Enfin, arrivé à 18 ans, le jeune bénéficie toujours d’une somme figée, celle-ci étant maintenu à 300 euros pendant 24 mois.

11 000 structures culturelles pour « diversifier leur pratique culturelle »

Le pass culture couvre 11 000 structures culturelles qui proposent des offres sur l’application : festival de musique, spectacles, plateforme de streaming, presse en ligne. Si aujourd’hui un million de jeunes se sont inscrits sur l’application, dans le Rhône, on retrouve 27 648 bénéficiaires pour 413 partenaires culturels. « On se rend compte que c’est plus compliqué de toucher un jeune chômeur ou un jeune apprenti qu’un jeune au lycée ou à l’université. On fait un effort particulier pour présenter le pass culture à tous les jeunes et pas seulement aux jeunes qui sont scolarisés », précise Sébastien Cavalier, le président de la SAS Pass culture. Par exemple, le pass culture est présenté lors de toutes les journées défense et citoyenneté, cette journée obligatoire pour tous les jeunes et faite « à 95 % avant leur 18ème anniversaire ».

« La culture a un rôle très important pour la construction de la personnalité, pour l’acquisition d’un certain nombre de valeurs, pour l’’émancipation, soutient le président. Ce pass culture a pour mission de permettre à ces jeunes de devenir des citoyens éclairés, en diversifiant leur pratique culturelle ». Sébastien Cavalier explique que la première source de dépense en 2021 était la littérature, devant le cinéma et l’achat d’instruments de musique, ce qui s’explique avec les fermetures des musées, théâtres ou encore l’arrêt des concerts avec le Covid.

La société par actions simplifiée (SAS) pass Culture souhaite également travailler avec la ville de Villeurbanne, capitale française de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *