Entre deux matches de la Coupe du Monde, ce jeudi 19 juin a eu lieu le vernissage de l’exposition photo « Egos égaux » à la Maison des étudiants de la ville de Lyon. Cette exposition photo vise à valoriser les jeunes étudiants engagés associativement. Elle prend place sur deux lieux distincts : la bibliothèque Chevreuil et la Maison des étudiants de Lyon 7e. La première présentera des clichés originaux en argentiques et l’autre exposera le long de ses murs des photos en vitrophanie.

DSC07934

Pendant quelques jours l’engagement étudiant aura des visages. Et c’est en partenariat avec la Maison des étudiants de Lyon 7e et l’association Vidrio que le projet de photographie « Egos égaux » a vu le jour. Lors de ce vernissage quelques engagés politiques et associatifs n’ont pas hésité à répondre présent. Les journalistes du Progrès et de TLM ont aussi fait le déplacement. L’objectif d’« Egos égaux »  est de mettre en valeur les étudiants engagés dans la vie associative de leur environnement, comme nous l’a expliqué Clémentine Hervault, chargée de projet à Vidrio. Ainsi accompagné de son Hasselblad, l’un des photographes spécialistes de l’argentique, Kevin Pailler, a joué le jeu en photographiant sept jeunes engagés. Les jeunes sont issus de différentes associations telles que Future au Présent, Esprits Critiques, Apagri, AFEV,… Chaque portrait d’étudiant réalisé est associé à celui d’une personnalité de la musique. Ce parallèle étant fait, permet de mettre en lumière l’engagement et la créativité commune aux deux personnages. Loin de vouloir devenir une vedette, Jean de l’association Apagri n’hésite pas à rappeler que derrière leur portrait se dessine tout le soutien et l’engagement des membres de leur association.

Kevin Pailler, un photographe engagé

DSC07940

En parlant de créativité, le photographe n’est pas un des moindres dans le milieu. Kevin Pailler milite depuis quelques années pour conserver la méthode de la photographie argentique. Il nous affirme lui-même que ce choix relève d’un véritable engagement face au développement accru du numérique. Pour lui l’argentique est gage de qualité pour avoir un travail bien fait. Bien que certains en doute, la photographie reste un vrai métier. Il a donc utilisé son regard d’artiste pour mettre en valeur le travail des jeunes face aux  personnalités de la musique. Il ne nous a pas caché que « travailler avec ces jeunes était beaucoup plus cool et confortable, il n’y a pas eu de travail en amont j’ai juste regardé le type d’association dans lequel ils œuvraient, et tout se faisait au feeling. »

« Montrer de l’extérieur ce qui se passe à l’intérieur »

DSC07938

Ce projet initié par la Maison des étudiants de la ville de Lyon 7e témoigne d’une volonté de montrer les actions qui s’y déroulent. Brigitte Régaldie responsable de la pépinière associative (Maisons des étudiants) nous confie que « cela faisait longtemps qu’on voulait montrer de l’extérieur ce qui se passe à l’intérieur ». C’est donc tout naturellement que Vidrio a mené ce projet en partenariat avec la pépinière. Il est important de rappeler que cette association vise à exposer les œuvres d’art dans tous les lieux du quotidien. Le but étant de toucher plusieurs lieux culturels isolés de la culture. Il sera donc possible d’observer les tirages originaux des photos argentiques à bibliothèque Chevreul jusqu’au 19 juillet. L’exposition en vitrophanie à la Maison des étudiants sera visible encore pendant quelques mois.

Lorsqu’on demande aux étudiants leur ressenti face au projet, Océane, membre de l’association Futur au présent, nous témoigne que « derrière la MDE il y a une vie ! Ce projet est une super fenêtre d’entrée ». Si vous voulez savoir à quel star a été associé Océane, il ne vous reste plus qu’à vous rendre à la bibliothèque Chevreul avant le 19 juillet.

Myrlène FARNOUX

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.