Le LBB traite régulièrement des concerts de rap. Pour une fois, changeons de style : Le reggae et la chanson française. Le Transbordeur (Villeurbanne) accueillait il y a quelques semaines trois groupes aux sonorités différentes : Pense-Bête, La Mine de Rien et Massilia Sound System, le LBB y était et vous fait cette soirée avec Métisphère. Vous pouvez 

retrouver l’émission consacrée en bas d’article.

À 19 h, le Transbordeur ouvre ses portes. Trois groupes sont à l’affiche ce soir : Pense-Bête, originaire de Marseille, tout comme Massilia Sound System, tête d’affiche de la soirée, et enfin La Mine de Rien, groupe local originaire de St-Foy. Le public présent est venu en nombre pour voir le groupe de reggae marseillais, notamment Jean-Yves, 51 ans : « J’adore Massilia, cela fait vingt ans que je les suis. J’ai appris qu’ils passaient à côté de chez moi et j’en ai profité pour venir les voir ». Le public est assez large ; toutes les générations se rassemblent pour cette soirée.

Pense-Bête est le premier groupe à rentrer sur scène. Il réunit trois musiciens : Jacques Andrieu (chant, accordéon, guitare), Nicolas Bihler (Guitare et chœurs) et Pierre Lacube (contrebasse et chœurs). Ils sont venus jouer les morceaux de leur album « Lune sans nuit » sorti en 2011.

photo groupe Pense BêteLeur musique, plutôt festive, est très proche du groupe la Mine de Rien dont ils sont partenaires pour la soirée. La salle commence doucement à se remplir.

La Mine de Rien (chanson française) est le deuxième à reprendre le micro, avec ses cinq musiciens : Yochka le chanteur (Yannick Chatelain), Cédric Joder au trombone, Jocelyn Doubliez à la batterie, au saxo Ghislain Paillard et leur « bassiste fou » Laurent Pesche, ils font monter la mayonnaise dans la salle avec leur chanson « Oh Roumanie » qui retrace un voyage que ce groupe a fait dans ce pays. Le public commence à se chauffer. Ils présentent leur nouvel album « Avec des si » sorti cette année et produit par Mediatone, organisateur de la soirée.

Pendant la pause et avant le dernier set de la soirée, nous rencontrons Matthias et Florent 23 ans : « On se dépêche de manger nos burgers pour vite retrouver Massilia Sound System. On vient de Grenoble et on ne veut rien louper.

Les “Papys” marseillais électrisent la salle

Pour leurs trente ans de carrière, Massilia Sound System pose ses valises au Transbo le temps d’un concert. Ce groupe est composé de six personnes : Papet J (René Mazzarino), Moussu T (François Ridel), Gari Gréù (Laurent Garibaldi) tous trois au chant, Blù le guitariste, Janvié au clavier et Dj kayalik. Rendons hommage à Lux B (Lux Botté) décédé le 18 juillet 2008, à l’âge de 47 ans. Armés de leurs riddims old school et de leurs jeux de mots, la salle rentre en transe. Fidèles à leur réputation, ils offrent un petit “pastaga” à toute la salle. Moussu T joue les Bielsa (l’entraineur argentin de l’OM) avec sa glacière, ce n’est pas pour s’asseoir dessus et observer, mais plutôt pour recharger ses batteries. À travers leurs paroles, ils mettent en avant la langue occitane chère à leurs principes. Ils reprennent quelques anciennes chansons de leur répertoire notamment «  le Marché du soleil” et «  Tout le monde ment”. Ils proposent au public une farandole reprise à l’unisson. Après un set de plus d’une heure, le public en redemande. Deux rappels sont au programme, les fans sont comblés.

DSC08163Très beau programme proposé par Médiatone. Des fans nous précisent que c’était un pari osé par la production lyonnaise. Ces groupes développent des phrases et des jeux de mots qui feront plaisir à Bernard Pivot et à Marcel Pagnol. Tous les groupes ont chanté en français, les paroles et les thématiques qu’ils ont abordé parlent à tous. Même si l’ambiance était bonne, le public n’était pas très mixte. Tout le monde était dans la joie de vivre et l’ouverture d’esprit véhiculées par la soirée.

 

Métisphère – Saison 02 – #5 Massilia Sound System by Métisphère on Mixcloud

Etienne Aazzab

Etienne a contribué depuis 2 ans dans le journal satirique FOUTOU’ART. Il a intégré l’équipe du « clic 2014 » : Collectif local d’informations citoyennes à partir de novembre 2013. Il rejoint le Lyon Bondy Blog à partir de janvier 2014.
Twitter : @AazzabEtienne

Ses sujets de prédilection : #Politique #Société #Sport