Rencontre avec Philippe Gibert (UMP), premier adjoint de la mairie du 2ème arrondissement de Lyon. Il tente d’interpeller la mairie centrale sur les problèmes de prostitution qui touchent le 2ème. Ni abolitionniste ni réglementariste, il préconise un travail collectif avec tous les acteurs de ce sujet sensible et pour endiguer ce problème récurrent dans cet arrondissement.

 

« Chaque pays européen à une politique différente en matière de prostitution »

 Une ambiance malsaine règne dans le quartier de Sainte-Blandine entre les habitants et les prostituées

Mairie du 2ème arrondissement

« Ce projet de loi a une philosophie plutôt abolitionniste qui pose problème »

« La loi sur le système prostitutionnel est mal faite »