Lyon peut toujours espérer ne pas finir lanterne rouge de N1 après sa victoire face à Bourg-en-Bresse (2-1) lors de l’avant-dernière journée. 

Sur une pelouse inondée, Nicolas Le Bellec avait décidé de s’attaquer au bloc bressan dans un système surprenant en plaçant son latéral Nathan Dekoke, meilleur buteur du club cette saison, aux côtés d’Ivan Botella à la pointe d’un 3-5-2. 

Lyon peut toujours espérer ne pas finir lanterne rouge, après sa victoire face à Bourg-en-Bresse (2-1) lors de l’avant-dernière journée de N1.
Lyon n’a été convaincant qu’une mi-temps mais récupère les trois points. Crédits LBB

D’entrée, les Lyonnais occupent la moitié adverse, et Matthieu Ezikian manque une reprise de volée compliquée (3’). Propre techniquement, le SCL s’appuie sur la justesse de Fadhloun et Jacob au milieu de terrain et Ivan Botella vient parfaitement reprendre un centre puissant de Pierre-Charles, de retour au poste de piston gauche (1-0, 6’). Maîtrisé, le FBBP s’offre néanmoins quelques incursions intéressantes, mais Maxime Hautbois fait le travail (8’, 24’). De son côté, Maisonnial s’embrouille et concède le but du break sur une tête de Dekoke dans un angle mort, sur un service de Fadhloun (2-0, 19’). A la mi-temps, Lyon reste à quatre points de Créteil et Bastia Borgo, qui mènent chacun d’un but, respectivement face à Laval et au Red Star.

Un scénario presque parfait

Les hommes d’Alain Pochat relancent le derby d’entrée de deuxième période par Khous sur penalty, après une main de Seguin (2-1, 47′). Alors que l’intensité baisse à Balmont, Laval puis le Red Star reviennent au score, laissant l’espoir au Lyonnais de revenir à 1 petit point des deux formations, qui s’affronteront lors de la dernière journée. Le jeu lyonnais perd en fluidité, et les occasions se font rares, hormis un duel manqué par Botella, lancé à la limite du hors jeu par Jacob (71′). Côté bressan, c’est El Ouazzani qui, seul face à Hautbois, trouve le poteau alors que Bong et Ndiaye réclamaient le hors-jeu (84′). Le score en restera là et Lyon peut espérer sauver l’honneur en évitant la dernière place samedi prochain face à Villefranche, qui peut valider sa place en barrage. Ombre au tableau : la victoire au bout du temps additionnel du Créteil de Manu Da Costa face à Laval (2-1), rendant la 16e place inaccessible au SCL. 

Sporting Club de Lyon – F. Bourg-en-Bresse Péronnas 01 : 2-1 (2-0). 

Sporting Club de Lyon : Hautbois (1) – Bong (2), Seguin (5), Ndiaye (34) – Pierre-Charles (26) (Ghezali, 86′), Fadhloun (6), Jacob (29), Gbellé (24) – Ezikian – Dekoke (14),  Botella (20) (Araujo, 74′).

Remplaçants : Kacou (40), Ngwabije (28), Ghezali (21), Araujo (10), Tounkara (7).

F. Bourg-en-Bresse Péronnas 01 : Maisonnial (40) – Agounon (28), Lacour (5), Perradin (2) (Braillon, 26′), Testud (20) (Tanard, 46’) – Romany (8), O. Ndiaye (4), Julienne (17) – Khous (10), Corgnet (26) (Quarshie, 12′), El Ouazzani (11). 

Remplaçants : Blaichet (16), Braillon (21), Cola (18), Tanard (23), Quarshie (25).

Cartons jaunes : Agounon (29’), Corgnet (35’), Romany (62’), O. Ndiaye (68′).

Les réactions