À Vénissieux, l’association Cré’Acteurs aide ceux qui désirent monter leur propres commerces et trouver des subventions. Une initiative d’ores et déjà couronnée de succès qui va créer 4 antennes supplémentaires.

Perte d’emploi, chômage, précarité sont des mots tellement usités dans nos quartiers populaires que des initiatives économiques sont nées pour accompagner des personnes qui désirent s’en sortir et casser cette spirale de l’échec. Cré’Acteurs est une association de Vénissieux qui aide, suit, forme et accompagne le créateur d’entreprise ; avec tous les conseils apportés il devient acteur de son propre destin, ainsi que des futurs emplois qu’il créera.

Tout commence en février 2006. M. Jalil, directeur de la Régie de quartier de Vénissieux reçoit la visite de Rachida Dati, à l’époque porte-parole Nicolas Sarkozy. Cette première rencontre avec des acteurs économiques se fait en parallèle avec la venue du candidat à la présidentielle sur Vénissieux. Gérard Pédraglio, responsable du programme « Entreprendre en Banlieues », de Planet Finance France, explique le projet dans le fait d’« accompagner l’État, les collectivités dans le développement de la microfinance », tout en sensibilisant « les personnes en situation précaire à la création d’entreprise ». C’est ainsi qu’avec Jihade Belamri et Djil Benmabrouk que Gérard Pédraglio sera à l’origine de la création du « Cré’Acteurs – Adam* » de Vénissieux Minguettes.

Je me rends au 19 de la tour boulevard Lénine où je suis reçu par une équipe resserrée autour des fondateurs mais efficace. Élisabeth au secrétariat-accueil, Virginie la coordinatrice et Soraya la chargée de mission. Je m’entretiens alors avec Jihade. Il insiste beaucoup sur le fait que malgré leur motivation à mettre en place ce projet d’aide à la création d’entreprise ils doivent faire face au paradoxe qu’aucune aide publique ne soit au départ venue les soutenir. Il leur faudra sept mois pour convaincre les pouvoirs publics que cette initiative avait toute sa légitimité à Vénissieux. Cré’Acteurs naît enfin, en octobre 2006, malgré toutes des difficultés d’installation.

Aujourd’hui Cré’Acteurs est une référence dans l’accompagnement et l’aide pour bâtir son projet de création d’entreprise. « Nous accueillons tout porteur de projet et nous pouvons également leur dispenser des séances de formation aux outils informatiques. Tous ces services sont gratuits pour le créateur d’entreprise et sont financés par Microsoft. Il faut booster ces futurs chefs d’entreprise ! », insiste Jihade.

Le partenariat est un signe fort : ainsi pour la recherche de financement, profitent-ils que l’ADIE (Aide à l’initiative économique) soit située dans la tour en face pour la mobiliser. Ainsi cette énergie mise au profit des futurs entrepreneurs et le succès qu’ils ont rencontré à conduit à la prochaine mise en place de quatre antennes Adam supplémentaires, qui seront financées à 60 % par le privé et 40 % par les institutions publiques.

Mais quel est donc le profil de ces entrepreneurs : « Notre cible, ce sont les jeunes à l’origine mais aussi les moins jeunes. On se donne le temps car notre démarche est avant tout qualitative », m’explique Djil. Virginie me précise quant à elle leur manière de procéder : « Le travail se fait avant tout sur la personne et sur le projet. Nous avons jusqu’à présent reçues deux cent personnes. Deux rendez-vous sont nécessaires, un pour l’accueil et un pour le projet. L’écoute est personnalisée : nous explorons de l’idée de départ et réajustons le projet s’il le faut. Mais la décision finale appartient au porteur de projet. »

En 2007, il y a eu 22 créations d’entreprises. En 2008, l’objectif est de passer à 25, mais l’association a déjà reçu 120 personnes. Les projets sont essentiellement tournés vers le commerce, les services, l’artisanat, la restauration rapide, la livraison. Les femmes se dirigent plutôt vers le prêt-à-porter, le maquillage, le multicarte.

Élisabeth écoute à l’accueil les satisfactions, les confidences et les espoirs de chacun : « “Mais comment j’aurais fait sans vous ?”, nous disent les personnes qui finalisent leur projet. Ils tiennent à ce conseil de proximité qui dans l’esprit des gens est un service gratuit. Nous nous devons d’avoir le meilleur accueil, la meilleure écoute pour répondre le plus efficacement à leur attente, car c’est aujourd’hui notre force. Il faut prouver que nous sommes aussi bons sinon meilleurs que les autres. » À ce jour, un tiers des futurs chefs d’entreprises viennent de l’extérieur. Djil a la lourde charge du développement de l’Adam de Vénissieux et des futures antennes qui seront situées dans le Grand Lyon.

Cré’Acteurs est ouvert à tout partenariat, parrainage ou référent. Pour accroître leur communication et leur visibilité, un site Internet est en cours de construction et une fois par trimestre, Cré’Acteur organise un événement rendant compte de leur travail. Par ailleurs, le mardi 27 mai, le préfet du Rhône Jacques Gérault s’est rendu dans les locaux de Cré’Acteur. Une forme de reconnaissance institutionnelle pour cette association qui a vocation d’aider là où l’État est absent.

Azzedine Haffar

* Adam : Association de Détection et d’Accompagnement de Microentrepreneurs

Cré’Acteurs – Adam Venissieux Minguettes
19, bld Lénine
69200 Vénissieux
04 78 67 83 05

Azedine Haffar