Depuis mardi, le collège Henri-Barbusse de Vaulx-en-Velin est occupé par une élève de troisième, ses deux sœurs et leur mère. Originaires de Martinique, ils sont arrivés en France Métropolitaine en début d’année scolaire et sont en attente d’une réponse pour un logement HLM.

 

Les professeurs ont appris la situation via l’école maternelle de la plus jeune des sœurs. Le corps enseignant et le personnel a décidé d’héberger la famille dans le gymnase du collège. Ils se relayent pour être présents avec eux. A noter qu’un logement, sur les quatre présents dans l’enceinte de l’établissement, est inoccupé et chauffé. Ces logements de fonction dépendent de la Métropole qui reste muette. Dès son arrivée en France métropolitaine, la famille a fait une demande de logement social auprès de la préfecture. Une demande qui n’a pas aboutie et malgré une réunion avec le préfet, mercredi 21 novembre, les enseignants dénoncent le manque de volonté politique. Une autre professeure dénonce une situation qui recommence année après année. Elle cite un exemple, datant de l’an dernier,  d’un élève de sa classe hospitalisé pour une infection après avoir passé une nuit dans une cage d’escalier. Il y aurait 250 enfants SDF dans la métropole de Lyon et plusieurs établissements ont été occupés brièvement. Les mouvements de  l’école Parmentier à Saint-Fons ou les écoles Servet (Lyon 1er) et Dru (Lyon 7ème) ont pris fin après le relogement des familles. Actuellement les enseignants sont mobilisés à l’école Jean-Zay de Villeurbanne et d’autres établissements pourraient suivre. 

Un des quatre logements, gérés par la Métropole est vide depuis cinq ans et sa rénovation. Crédit photo : Hugo Dervissoglou / Lyon Bondy Blog.

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)