Ce jeune franco-palestinien n’est autre que Salah Hamouri et il vient d’être nommé citoyen d’honneur de la ville de Grigny. Il est détenu par l’Etat israélien depuis plusieurs années, accusé d’avoir eu l’intention de commettre un attentat contre un rabbin extrêmiste selon les autorités israéliennes. Rencontre avec René Balme, maire de Grigny.

Un telle nomination est une première en France, avez-vous eu  des pressions ?

RB : Non. Et sur un plan local, la décision a été prise à l’unanimité par le conseil municipal, de plus les habitants n’ont montré aucune hostilité. Les quelques remarques incendiaires sont venues d’associations intégristes parisiennes. Sinon ce sont plutôt des messages de soutien que j’ai reçu.
Quel sens donnez-vous à cette décision?
RB : Cette nomination a pour nous deux objectifs. Le premier est de faire connaître au plus grand nombre la situation de Salah  Hamouri (ndrl : détenu après avoir été condamné par un tribunal militaire pour  « délit d’ intention »). Et puis c’est aussi est un message fort à l’attention du président Sarkozy qui a reçu des parents de Français détenus à l’étranger. Malgré nos nombreuses sollicitations pour que la mère de Salah le rencontre  et avec l’appui d’élus de gauche et de droite, celui-ci a toujours laissé cette demande lettre morte. Ce qui est plus injuste, et démontrant une inégalité de traitement est que N. Sarkozy a reçu à 4 reprises les parents du Gilat Shahit, ce jeune franco-israélien enlevé par des  palestiniens. Or ce jeune qui vivait en France a fait le choix délibéré de s’enrôler dans une armée (de plus est d’occupation), et lorsqu’on devient militaire on accepte les risques inhérents à une telle mission, être blessé, prisonnier ou même se faire tuer. Ceci  est donc d’autant plus injuste pour Salah, surtout dans un contexte toujours plus dur comment nous l’a montré la guerre à Gaza. En France jusqu’à preuve du contraire les citoyens sont égaux en droits et devoirs, surtout en droits.
Cela permettra t-il à d’autres villes d’en faire autant?

RB : Je souhaite que ça fasse tâche d’huile. J’ai lancé un appel aux maires du Rhône pour m’emboiter le pas, et je ferai prochainement un appel au niveau national à tous les élus ; mais je suis sans illusion.
Quelles sont les dernières nouvelles de Salah Hamouri?

RB: Il a été condamné pour 7 ans il ne devrait lui rester plus que 2 ans de détention. Il pourrait bénéficier d’une libération anticipée à compter de juillet mais cela risque d’être remis en cause car Salah refuse l’ordre donné par l’armée à tous les détenus de porter l’uniforme orange identique à ceux de guantanamo. Depuis on lui interdit toute visite. Une  grande crainte s’ajoute à cette nouvelle difficulté, c’ est qu’Israël décide de le libérer en l’extradant, ce qui le bannirait de la Palestine, où vivent sa famille et ses proches.
L’idée de boycotter les produits venant d’Israël fait son chemin, que pensez vous d’une telle action?

RB : Cela part d’un bon sentiment… il faut le faire… tout en sachant qu’appeler au boycott est interdit. Pour l’Afrique du Sud ça a été toléré. Mais je crois que le meilleur service qu’on puisse rendre à la Palestine est de parler de ce qui se passe là-bas, ne pas avoir peur des mots et dire que c’est une occupation qui se comporte de façon fasciste, et qu’elle est pire que l’apartheid, parler aussi de barbarie, de crimes de guerre. Malheureusement, personne même les hommes de gauche ne remettent en cause l’Etat israëlien. La situation est pourtant plus qu’alarmante, une délégation civile est revenue de Beit Saour, et d’Hebron, l’un d’eux dit avoir « clairement resssenti une volonté d’extermination ».


Auteur : Fouzia Othman

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.