La ville de Décines récompensait ses jeunes athlètes pendant la nuit des sportifs du 29 janvier. Les Décinois étaient invités à voter sur Internet pour le champion des champions de la ville. Cinq sportifs étaient sélectionnés : Lucas Abossolo Foh (nageur), Perle Artinetti (boxeuse), Jennifer Galais (athlétisme), Camille Nabeth (escrime) et Luc Zanetton (Lutte).

 005

Le Toboggan accueillait le Tout-Décines ce soir pour la nuit des sportifs, avec pour parrain Dominique Daquin, ex-volleyeur professionnel. Tous les clubs omnisports sont présents (Gymnastique, Taekwondo, Boxe, Natation, Aviron, Rugby, Escrime, Tennis, Athlétisme, Canoë-Kayak, Basket et Lutte). De même que les élus : Laurence Fautra, (maire UMP de Décines), Bertrand Abrial (adjoint aux sports), Denis Djorkaeff (adjoint aux anciens combattants et frère du footballeur Youri Djorkaeff), Phillipe Meunier, député de la 13ème circonscription du Rhône et Sandy Sagnard, membre de l’opposition.

L’hommage des élus à leurs sportifs

Bertrand Abrial (adjoints aux sports) ouvre les festivités et cède la parole au parrain de la soirée Dominique Daquin : « C’est un honneur d’être là ce soir. Quand j’étais petit, Décines était une grande ville de sport ». Au tour de Philipe Meunier : « Le sport est essentiel pour la cohésion d’une ville. Je mets à disposition ma réserve parlementaire à toutes les associations sportives de Décines et je ne demande aucune contrepartie. Je remercie également les bénévoles qui font un énorme travail. » Enfin, Mme Fautra déclare sa flamme aux sportifs décinois : « Je suis honorée de vous offrir cette mise en lumière. Le sport est un complément d’éducation. Il fédère et rassemble les Décinois. Je salue les palmarès. Nous avons besoin de vous (les champions) pour développer la ville de Décines. Faisons de cette ville une ville de gagnants. »

008

Après les discours des politiques, la remise des trophées peut commencer. Julien Fouillet reprend la parole et invite sur la scène les élus à remettre les trophées de la ville pour les champions départementaux, régionaux, inter-régionaux et les champions de France. Pendant une heure et demie, tous les clubs et toutes les catégories d’âges sont récompensés, à l’exception du club de foot (UGA Décines).

Et le gagnant est ….

Cinq sportifs décinois étaient sélectionnés pour le titre champion des champions de la ville de Déclines. Lucas Abossolo Foh, 16 ans, champion de France Elite en 50 m nage libre, Perle Artinetti, 13 ans, championne de France minime de Boxe éducative, Jennifer Galais, 22 ans, vice-championne de France du 200 m et sélectionnée aux championnats d’Europe à Zurich en 2014, Camille Nabeth, 17 ans, championne du monde par équipe, catégorie cadets et Luc Zanetton, 17 ans, double champion de France cadets de Lutte dans la catégorie des 100 kg. Après l’énumération des palmarès de ces jeunes champions, Julien Fouillet invite Mme Fautra et Dominique Daquin à monter sur la scène pour délivrer la salle de ce suspense. Mme le maire déclare : « Mon cœur balance plus pour Lucas, car mes deux filles sont licenciées dans le club de natation de Décines ». Le maitre de cérémonie nous rappelle qu’il y a eu un record de votants (800) pour ce trophée. Après quelques minutes, Mme Fautra ouvre l’enveloppe qui détient le nom du vainqueur : Lucas Abossolo Foh. Le nageur descend des gradins pour récupérer son trophée et déclare : « C’est une récompense de plus pour cette performance. Cela fait plaisir d’être soutenu par Mme Fautra qui est la première supportrice du club de natation ». La cérémonie se finit quelques minutes après, avec une photo collective de tous les lauréats de la soirée.

007

Pendant le cocktail organisé après la cérémonie, nous interrogeons les autres nominés. Luc Zanetton : « Je ne suis pas déçu, je dois continuer mon ascension, il me manque une médaille européenne ». Après le lutteur, nous tombons sur Camille Nabeth, pas déçue non plus : « Je pars en Slovénie pour les championnats d’Europe et j’intègre l’équipe de France cadets. Je suis contente. Je ne me prends pas la tête, si l’escrime doit s’arrêter demain, j’arrêterai. Tant que cela se passe bien, tant mieux ». Nous croisons également Perle Artinetti qui nous parle du lauréat : « Je suis contente, car il y a un beau champion. Je dois me reconcentrer sur ma boxe pour tenter de regagner le titre de champion de France. J’espère que l’année prochaine, je pourrais boxer en amateur, mais c’est énormément de travail. Je dois être sérieuse dans la pratique de mon sport. »

C’est une soirée plutôt réussie, avec le public au rendez-vous (550 personnes environ). Toutes les catégories d’âges et tous les sports ont été récompensés. Même s’il y a des problèmes de politiques internes à Décines, au moins, il y a une pépinière de champions.

Etienne Aazzab

Etienne a contribué depuis 2 ans dans le journal satirique FOUTOU’ART. Il a intégré l’équipe du « clic 2014 » : Collectif local d’informations citoyennes à partir de novembre 2013. Il rejoint le Lyon Bondy Blog à partir de janvier 2014.
Twitter : @AazzabEtienne

Ses sujets de prédilection : #Politique #Société #Sport