Ce lundi, Raquel Garrido sera à l’espace Jean Couty (9ème arrondissement), pour débattre avec les militants de la « France Insoumise ». Moment choisi par le LBB pour interviewer la « porte-parole » de Jean –Luc Mélenchon. Rencontre

Raquel Garrido au meeting de lancement du Font de Gauche au Zénith le 8 mars 2009. Source ; Wikimedia. Licence ; CC-Attribution 2.5- generic

Suite au vote massif des quartiers pour le Front National aux deux dernières élections (Régionales et européennes) et au désintérêt grandissant pour la politique, comment expliquez-vous le très fort taux d’abstention lors de ces élections et comment allez-vous récupérer les voies de ses « oubliés de la république »

C’est le cœur de notre combat , de répondre au « Dégoût » de la politique. On considère que les gens sont dégoûtés de la politique, c’est pour les bonnes raisons, car il y a des dégoûtants qui n’ont jamais respecté leurs programmes et qui ne rendent jamais de compte sur leur action publique et qui agissent dans une telle impunité que finalement des fois ceux là s’accommodent avec le droit pénal et ainsi de suite. Notre stratégie, elle part de l’idée que les personnes qui ne votent pas aujourd’hui , elles ont été expulsées de la démocratie par un système. Ceux qui s’abstiennent, c’est ceux qui sont essentiellement sociologiquement très marqués, ce sont les classes populaires, celles qui sont au chômage et les personnes les moins diplômées. Justement, notre travail est de rassembler ces personnes en leur proposant un « renouveau » dans notre démocratie. Nous voulons également plus de garanties démocratiques. C’est pour cela que chaque candidat aux législatives doit accepter la possibilité de révoquer entre les élections. Cela pourrait permettre de relancer l’intérêt du vote ! On parle des abstentionnistes, pas pour les pénaliser ou pour les culpabiliser mais au contraire pour dire que l’on comprend ce raisonnement, on parle également des personnes qui votent blanc ou nul ! On  leur dit que dans le cadre de la « Sixième République », nous pensons que toutes ces voies doivent être comptabilisées. Toutes ces voix doivent valoir la même chose ! Du coup, si vous êtes dans un scrutin où il faut faire 50% et que vous ne les faites pas, l’élection doit être annulée ! Nous sommes très attentifs à défendre les intérêts de tout ceux qui ont été expulsés de la vie civique par des comportements qui ne sont pas vertueux. C’est le premier point, il est très important !

Le deuxième point, c’est qu’une fois, que l’on a récupéré la démocratie, l’idée c’est de mettre en place un système politique où les décisions seront prisent par les « Bonnes personnes ». En particulier ce qui concerne les quartiers populaires ! Notre pari c’est de dire que les personnes qui vivent dans ces quartiers doivent prendre des décisions au niveau politique et peut-être devenir candidat. Il faut également que l’on arrive à mettre un terme à l’absence de représentativité , nous pensons que cela permettra un chamboulement de la classe politique et amenera plus de débats dans notre société. Il faudra également augmenter les investissements publics dans ces quartiers. Il doit y avoir plus de laïcité dans ces quartiers ou les religieux ont pris le contrôle ! La démocratie a perdu en intensité dans ces quartiers, il y a de plus en plus de clientélisme de la part de certains élus. Pour avoir leurs votes, les élus mènent des négociations avec les chefs de chaque communauté pour récupérer leurs voix. C’est comme cela que l’on retrouve des financements d’activités culturelles, sous-jacentes des financements d’activités culturelles. Alors que cela est interdit en France depuis 1905, de financer avec de l’argent public, des activités cultuelles ! Cela s’impose pour toutes les religions. C’est de la laïcité à géométrie variable, il faut avoir la même rigueur pour tout le monde !

 

Emmanuel Macron parle beaucoup d’ubérisation des quartiers. Vous êtes plutôt favorable sur un retour aux 35 heures. Misez-vous sur ce projet pour réduire le chômage de masse en France ?

Le principal projet en matière d’emploi de « La France insoumise » , c’est la création nette au niveau de l’emploi avec de grands projets comme la transition écologique, l’entrée en mer , la relocalisation de l’agriculture, et également des embauches dans les services publics. Il faut que l’on mette plus de services publics dans les quartiers où il en manque ! Pour nous, après chiffrage, cela fait plus de 3 millions d’emplois que l’on pourra créer. Ensuite, il faudra respecter, la durée hebdomadaire de 35 heures et qu’a partir de la 36ème heure, les salariés doivent être payés en heures supplémentaires. Nous sommes dans une société ou il y a 6 millions de chômeurs, d’une part et d’autre part des personnes qui sont absolument exploitées au travail car ils sont pressées comme des citrons ! On considère que si l’on applique réellement les 35 heures, ce qui n’est pas le cas actuellement, cela permettra d’améliorer le quotidien des français. L’idée, c’est que les heures supplémentaires soient payées contrairement à ce qui est fait aujourd’hui !

Un jeu a été créé « Fiskal Combat », tout le monde en parle. Est-ce que c’est votre équipe qui a créé ce jeu pour toucher un nouvel électorat ?

Ce n’est pas l’équipe de campagne qui a sorti ce jeu. Ce sont des internautes, qui se sont organisés de façon autonome, pour faire des propositions dans le cadre de la campagne et pour faire campagne. Cela amène quelque chose de nouveau dans la campagne 2017, c’est plutôt innovant. Il y a une grande richesse de talents de la jeunesse sur toutes les techniques visuelles (images, montages, ). C’est un jeu vidéo qui est techniquement plutôt intéressant. Nous, on a juste constaté avec plaisir que c’était fait, et que le jeu vidéo est très bon et très ludique. Pour ma part, j’ai essayé mais j’ai pas réussi à passer le « niveau Lagarde ».

Cela touche un électorat jeune et qui n’a pas encore d’affinité particulière.

 

 

 

 

 

 

Etienne Aazzab

Etienne a contribué depuis 2 ans dans le journal satirique FOUTOU’ART. Il a intégré l’équipe du « clic 2014 » : Collectif local d’informations citoyennes à partir de novembre 2013. Il rejoint le Lyon Bondy Blog à partir de janvier 2014.
Twitter : @AazzabEtienne

Ses sujets de prédilection : #Politique #Société #Sport