C’est en plein cœur de Lyon, dans le grand parc Sergent Blandan que s’est déroulé le samedi 28 mai, le RDV hip-hop de l’année. Un samedi ensoleillé et l’un des parcs les plus visités de Lyon étaient visiblement la combinaison parfaite pour faire de l’univers du hip-hop un point de rencontre le temps d’un jour. Pari réussi.

 

Familles, enfants, habitués ou pas du hip-hop, professionnels ou amateurs, tous étaient au rendez-vous. C’est l’occasion de plonger dans l’univers très riche du hip-hop. Toutes les disciplines étaient à l’honneur : Graphisme, DJ, danse, création textile, comédie, basketball.

C’est dans une ambiance urbaine très diversifiée que chacun pouvait apprécier son début de week-end. Pendant que certains se prélassent autour d’une bière, d’autres regardent un graffeur qui travaille sa pièce.

En même temps il est possible d’apprécier le bon son que le DJ mixe juste derrière, près de la jolie camionnette d’une marque de boisson énergisante. Ici se trouve une gigantesque piste de danse sur laquelle chacun pouvait y faire son meilleur déhanché. C’est le cas de cette amatrice de hip-hop, qui ne perd pas une seconde pour s’envoyer sur le son du DJ.

Tout le monde danse !

Pour les plus timides, il y a aussi des espaces jeux vidéos, des stands ornés d’œuvres de créateurs Urbanstyle. Juste en face, on peut profiter des gourmandises proposées par le groupe de soutien des Toy Toy. Invitées par les Pockemon Crew, les danseuses ont pu se déchaîner sur la scène principale. C’est sur des classiques du RnB et du hip-hop que les juniors ont époustouflé le public.

 

C’est d’ailleurs elles qui ont ouvert le bal. Après une troisième danse des Toy Toy vient le tour du tant attendu Battle de danse. Chaque duo avait 2 minutes environ pour faire son show. Sans perdre une seconde, on annonce le vainqueur du Battle, qui avance au rythme d’un son, une danse, un vainqueur. Pendant ce temps, un public de plus en plus nombreux s’émerveille devant la diversité des talents qui passent sur scène.

Rien de mieux que de conclure la journée avec le King. KRS-One était à l’honneur. Beaucoup se sont rendus au festival pour admirer le talent du géant du hip-hop. Sorti de nulle part, il joue avec la première platine sur son chemin. Il enchaîne quelques sons, de façon complètement décontractée et improvisée. Il quitte très vite cette mini scène pour se rendre vers la scène principale, en traversant simplement le parc, suivi de la foule. On a affaire à un KRS-One en pleine forme. Il génère une énergie incroyable sur scène, et même autour de la scène. À tel point que même les passants viennent devant la scène pour sauter et danser sur le son et les rimes du tant attendu rappeur new-yorkais.

Un concert gratuit, réussi, qui rassemble tous les mondes. C’était le RDV hip-hop à Lyon. Et c’était bien. Même si, à cause de la pluie, le show KRS-One n’aura duré que 15 – 20 minutes.