A Lyon, si le soleil brille ces derniers jours, il n’en est pas de même pour le football. Les supporters sont inquiets et commencent à accepter cette dure réalité : l’OL ne sera peut-être pas sur le devant de la scène cette saison. Petite analyse footballistique avec Farid Rahmouni.

Le but n’est pas de tirer sur l’ambulance. Simplement de clarifier les incohérences en commençant par celles du recrutement ou les erreurs de casting, s’accumulant depuis maintenant deux voire trois saisons. Tout d’abord été 2006. Lyon transfère Mamadou Diarra au Real Madrid et le remplace par Alou Diarra, débauché du RC Lens alors que le club pouvait recruter Yaya Touré, actuel tour de contrôle du milieu Catalan.

Le passage d’Alou Diarra à l’OL fut un échec, en revanche il a très bien rebondi chez les  girondins, actuel Co-leader de la ligue 1. L’Intertoto d’hiver 2007 fut marqué par des recrues  type Milan Baros et Fabio Santos alors que les solutions dans l’effectifs ne manquaient pas.

Saison 2007/2008 marqué par l’intersaison de la saignée,  perte du coté gauche de l’équipe de France ( Malouda ,Abidal),recrues calamiteuses :  Kleber Anderson (le club la prêter en lui versant une partie de son salaire), Kader Keita (plus gros transfert de l’histoire du club son jeu et d’une laideur).  Sans oublier la montée en grade du staff technique historique qui a désavoué publiquement l’entraineur  Alain Perrin qui fut viré de manière lamentable ternissant par la même occasion l’image du club. Pourtant,  c’est avec lui que l’OL remporta 4 trophées (Peace cup, trophée des champions, coupe de France et le titre de champion de France qui va beaucoup nous manqué.).

Après ce mercato hivernale raté, le club cède Nadir Belhadj et prête Loïc Remi  aux RC Lens et recrute Cesar Delgado  et Ederson en vue de la prochaine saison. Deux joueurs aux profils similaires milieux axiaux alors que l’effectif dispose de Mathieu Bodmer, Kim Källström et Juninho  rajouté à cela le recrutement de Miralem Pjanic lors de l’été 2008 ça donne un sacré embouteillage aux milieux de terrain.

Saison 2008/2009 : Depuis le passage de Paul le Guen,  l’OL  joue avec un schéma en 4-3-3 adapté pour l’artificier Juninho mais depuis 2 saisons l’effectif n’est pas du tout en mesure de pouvoir jouer de cette manière cette saison.

Le club parle d’année de transition en confiant le management à Claude Puel qui n’est certes pas responsable de l’état de l’effectif actuel mais il a tout de même valider la venue de Frédérique Piquionne et Jean 2 Makoun (qui sont  aussi mauvais que Kader Keita) L’OL a quand même investi des sommes conséquentes sur des joueurs tel que Ederson ou Pjanic  pour les faire jouer dans les couloirs alors qu’ils sont plus à l’aise dans l’axe. Le club à cédé Sebastien Squillaci aux FC Séville pour John Mensah. Pas besoin de faire un dessin sur la  mauvaise gestion du cas Fred.  En bref, aucun projet de jeu ! Toutefois,  on comprend que l’actuel entraineur insiste bien sur le remplacement défensif, avec, à sa décharge, le nombre élevé de blessures dans l’effectif lyonnais, notamment au niveau du poste de latéral .

On sent une certaine  lassitude des cadres (Govou,Cris et Juninho) et le manque d’allant et d’envie de l’ensemble de l’équipe samedi à Valenciennes laisse à penser que le doute s’est installée et a complètement fissuré le bloc de l’équipe lyonnaise.

Les points positifs qu’ont peut retirer de cette saison sont bien sûr le recrutement de Hugo Lloris, meilleur gardien français actuel et le gout du vinaigre procuré aux peuples Lyonnais par la perte du titre de champion de France. En effet,  peut-être qu’en voyant la Provence ou la Gironde fêter son Equipe, cela amènera un peu plus de ferveur dans les travées de Gerland  pour la prochaine saison car la aussi la lassitude commence à se faire sentir.

On apprécie davantage le miel après  le goût amer du vinaigre…

 

Farid Rahmouni

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)