Ce mardi 16 juin 2020 à 13 heures, c’est un grand rassemblement qui a eu lieu devant l’hôpital Édouard Herriot à Lyon. Syndicalistes mais également aide-soignants, pompiers, membres de partis politiques de gauches ou écologistes aux simples particuliers, se sont retrouvés dans la rue pour soutenir les soigneurs, acteurs principaux de cette journée de manifestation.

Crédits photo : Thibaut Eperdussin, Hôpital Edouard Herriot à Lyon, le 16 juin 2020.

Issus du secteur public ou privé, c’est ensemble que les soignants ont manifesté lors de la venue du Président de la République Emmanuel Macron. Ce dernier était présent sur le site de Sanofi à Marcy-L’étoile. Il devait visiter un laboratoire de développement industriel ainsi qu’une ligne d’inspection en compagnie de Paul Hudson, PDG de Sanofi.

Ce n’est donc pas un hasard de calendrier si les 6000 manifestants se sont réunis ce mardi. Le but de ce rassemblement était de faire entendre leurs revendications sur les conditions de travail souvent précaires, ainsi que le manque criant de moyens et de matériels. Soutenus par les pompiers de la ville, les soignants ont également été rejoints par les Gilets Jaunes, les groupes syndicalistes (CGT, FO) mais aussi par des partis politiques tel que Europe-Écologie-Les -Verts avec le candidat à la métropole Bruno Bernard ainsi que Grégory Doucet, candidat à la Mairie de Lyon. « Lyon en Commun » était également présent sous l’étiquette de Nathalie Perrin-Gilbert qui a rejoint le cortège un peu plus tard.

Bien qu’un dispersement a été remarqué à 16h30, les forces de police n’ont eu recours à la force que pour une seule interpellation durant la marche.

 

Ci-dessous, un podcast audio regroupant différents témoignages d’aides-soignants recueillis durant la manifestations :