Les LOU ont sorti les crocs ce vendredi 20 octobre, à 20h. A 20 minutes de la fin, le LOU remporte (27-24) leur premier match de la Challenge Cup face au Sharks de la ville de Sale (R-U).  

A l’entrée du stade, les tambours grondent parmi les 12 863 spectateurs. Le LOU rentre sur le terrain à 19h32 applaudit par tous. « Je n’ai pas peur, s’exprime Jerry, un anglais supporter des Sharks, quand notre équipe joue à l’extérieure c’est pour gagner“. 19 : 35, le LOU marque 3 points mais sont vites rattrapés par un essai des Sharks (5-3). La tension monte, on peut observer quelques accrochages sur le terrain. A 19h45 le Lou est distancé de neuf points par les Sharks suite à un essai. Les lyonnais passent alors de défenseurs à attaquants, mais les anglais ne se laissent pas faire. A la 31e, Virgile Lacombe redonne espoir lorsqu’il réussit son essai et ramène les scores avec Delon Armitage à 10 -14 pour les Sharks.

Avis durant la mi-temps : « Les anglais dominent, mais nos loups sont costauds ! » -Mireille et Sandrine, supportrices du LOU. « Je trouve ce premier temps très moyen, ils manquent de stratégie face aux anglais même s’ils ont une bonne défense. Je parie quand même sur la victoire du LOU avec deux essais d’écarts ! » – Jean-Thierry.

Dès les premières minutes de la seconde mi temps, le LOU attaque, beaucoup plus offensif que la première partie du match. Mais à la 48e ils stagnent au milieu de terrain ; les Sharks en profitent pour tirer en touche et faire reculer la ligne. Stratégie qui paye, car les anglais marquent une nouvelle distance de 5 points avec le LOU suite à une réception dans les 22 mètres. Une nouvelle pénalité de Klerk à la 61e mène les scores à 10 -24 pour les Sharks.
Il reste 20 minutes avant la fin du match, mais les Lyonnais ne lâchent rien. Les attaques se multiplient, les plaquages aussi : c’est la guerre. Les supporters hurlent, le LOU se rapproche de la ligne. Théo Belan arrive à se démarquer et aplatit la balle, suit ensuite une transformation de Michalak qui ramène le score à égalité (24-24). Alors que tout semblait perdu, le match prend une tournure très surprenante. A la 75e, Michalak revient pour une pénalité sur les 22m et signe la victoire du LOU (27-24). « Magnifique, je n’espérais pas le triomphe ! » s’exclame quelqu’un dans la foule.

Avis après match : PAPIZDE Guram, numéro 3 et pilier du LOU « On dormait un peu jusqu’à la 56e, mais à la mi-temps Mignoni nous a réveillé. On faisait de petites erreurs futiles ce qui était dommage, je pense que pour le prochain match nous allons les améliorer. On va devoir bosser ! »