Ce mardi 5 février s’est tenu la 16ème édition des Lions du Sport à la Maison de la Danse. Cette cérémonie organisée tous les ans par la ville de Lyon récompense les sportifs les plus méritants. 

A la suite d’une cérémonie sans surprise c’est la footballeuse Amel Majri qui remporte l’édition 2018 des Lions du Sport. La joueuse de l’OL devance un autre Lyonnais Nabil Fékir, absent de la cérémonie, qui remporte le Lion d’argent et Hugo Boucheron (cercle d’aviron de Lyon) termine à la troisième place et remporte Lion de bronze. Armand Spichiger, jeune escrimeur français, reçoit le prix du coup de cœur du jury.

Humour british et ancienne star du foot féminin

Avec son humour si particulier, le journaliste sportif DarenTulett a animé la soirée. Dès les premiers instants, les supporters Lyonnais ont fait entendre leur voix.  Ces exclamations ont atteint leur paroxysme lorsque les joueuses de l’OL ont vu leur ancienne coéquipière, et membre du jury, Camille Abily entrer sur scène. Il est vrai que son palmarès est impressionnant : treize fois championne de France, elle a aussi remporté cinq fois la Ligue des champions et détient sept Coupe de France.

Cette soirée a été, dans sa globalité, celle du football féminin. Les filles d’OL, invitée sur scène, se sont vu féliciter pour leur régularité et leur domination écrasante sur le monde du ballon rond. Cet évènement a aussi permis à la fondation OL et à la ville de Lyon de promouvoir la Coupe du monde de football féminin qui se déroulera en France du 7 juin au 7 juillet 2019. La ville des lumières organisera deux rencontres et non des moindres. L’ancienne capitale de la Gaule accueillera ainsi une demi-finale et surtout la finale de la compétition, de quoi faire saliver les supporters.

Le sport et la culture réunis

La ville de Lyon voulait mélanger Sport et Culture, c’est chose faite. Le choix de la maison de la danse, établissement connu pour ses activités culturelles, comme lieu de réception mais aussi l’attribution de la présidence du jury à Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière et délégué général du festival de Cannes, démontre une vraie volonté d’associer ces deux domaines. Ce lien a été accentué par l’annonce du 6ème festival : « Sport, littérature & cinéma » qui se déroulera à Lyon du 27 février au 2 mars 2019. Plusieurs troupes, comme par exemple, la compagnie XY qui a présenté, durant la cérémonie, un extrait de son spectacle : « Il n’est pas encore minuit » ont collaboré au mélange des genres.

LDLC ASVEL grand perdant de la soirée

Lorsqu’il y a des vainqueurs, il y a logiquement des perdants. Et si tous les sportif Lyonnais ont était honorés, impossible de ne pas penser que l’ASVEL est le grand perdant de cette soirée. Avec un très grand projet depuis l’arrivée aux commandes de Tony Parker, l’équipe de basket villeurbannaise ambitionne de conquérir l’Europe et marche actuellement sur l’hexagone. aucun de ses deux représentants – Marième Badiane pour l’ASVEL féminin et Amine Noua chez les garçons –n’a été récompensé.

Ecrit par Rafaël Sellanes.

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)