Mardi à Lyon se tiendra une nouvelle émission radio pour le Journal International. Au menu, de la culture lyonnaise dans une ambiance détendue et conviviale. Les « Insolents » prennent le micro.

Le Journal International (JI), média étudiant lyonnais, lance une nouvelle émission pour sa radio. « Les Insolents font l’Actu » tiennent leur première édition ce mardi 12 mars à partir de 15 heures 30 à l’université Lyon 3. Le concept : un débat entre animateurs et intervenants, sur différents sujets. Flavien Deguilhaume, rédacteur en chef de la radio du JI et fondateur de l’émission d’actualité internationale la Pnyx en 2017, est un des créateurs des Insolents. Inspirée par des émissions comme les Grosses Têtes d’Europe 1, c’est un concept qu’il voulait reprendre au sein de sa radio.

Au fur et à mesure que l’émission la Pnyx se développe, Flavien voit de plus en plus d’étudiants qui souhaitent rejoindre le rang des journalistes afin d’y participer. Mais avec cela, l’animateur remarque quelque chose : « Il y avait une forte demande pour nous rejoindre, mais aussi une forte demande pour des émissions dédiées à la culture ». Une chronique culture est alors créée, mais ce n’est toujours pas suffisant à son goût. Flavien a alors l’idée de mélanger sa passion et la demande. C’est ainsi que rapidement vient le concept d’une émission débat culturelle, avec sa propre touche, qu’est Les Insolents font l’actu.

Débat culturel

Si ce sont des insolents, c’est pour « montrer le côté rebelle de l’émission ». Des chroniqueurs tous issus du milieu associatif : ce sont les présidents et présidentes d’Association Droit Science Politique Jean Moulin, de la Corpo Lyon 3, du Jean Moulin Post, du Lyon MUN et de Poli’Gones. Des associations qui étaient déjà impliquées avec le Journal International dans la Pnyx. « On travaille parfois ensemble, ou on partage des mêmes locaux », souligne Flavien Deguilhaume.

Au programme, 1 heure 30 de débat sur la culture lyonnaise. Seul l’animateur, Flavien, connaît déjà les sujets qui seront abordés. Et pour pimenter tout ça, le public est également convié à poser ses propres questions : « on a déjà une dizaine de questions du public, et on aura également celles du live Facebook. On va aussi essayer d’appeler des gens ».

Ainsi, une grande partie de l’émission est consacrée au débat et aux questions-réponses culturelles. Mais il y a également autre chose : « Nous avons un invité surprise. Je ne pensais même pas le faire au début ! » Les invités devront deviner qui est ce mystérieux personnage, grâce à différents indices. « Tout ce que je peux dire, c’est que cet invité a fait l’Histoire de Lyon, celle avec un grand ‘’H’’. ».

De l’art de la radio

C’est la première émission de ce genre pour Flavien. « Nous avons déjà pu faire un essai, tout ira bien ». Un projet ambitieux, qui, il espère, convaincra le public. Mais celui qui l’aura lancé ne sera pas là pour le développer : « Je pars en Inde l’an prochain, je ne pourrai donc plus y participer. Mais nous avons déjà choisi qui reprendra les différentes émissions, dont celle des Insolents. ».  Avec cette émission, Flavien cherche une certaine régularité, pour pouvoir proposer un contenu culturel lyonnais, mais qui appelle à l’international. Les invités et chroniqueurs changeront d’une émission à une autre, pour que les Insolents puissent évoluer sur différents sujets.

Flavien ne redoute rien, ni les blancs, ni les débordements. « C’est à moi de relancer les sujets, de rebondir sur un point ou un autre. Il se peut qu’il y ait des tensions entre les invités, mais ce n’est pas le but de les exploiter ici. Et si ça s’engage sur un sujet qui n’a rien à voir, comme de la politique, je fais en sorte de revenir sur la question initiale ».

Reste à voir si cette nouvelle émission saura trouver son public… Réponse mardi 12 mars !

Bastien Salles

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)