Les vaudaises subissent une lourde défaite à la maison et laissent passer devant elles leur adversaire du soir.

Rencontre D2 ASUL Vaulx-en-Velin vs Saint-Grégoire Rennes Métropole (Palais des Sports Jean Caplévic, Vaulx-en-Velin) – Photographie : Mounia Damien

Ce samedi 11 février 2017, l’ASUL recevait au Palais des Sports de Vaulx-en-Velin, Saint-Grégoire Rennes Métropole pour le compte de la 11ème journée de championnat. L’occasion pour les locaux de faire le break et de creuser un peu plus l’écart avec leurs poursuivantes bretonnes. Mais l’histoire fut toute autre puisque c’est finalement Saint-Grégoire qui s’est largement imposé sur le score de 17-26.

Première mi-temps : Saint-Grégoire prend les rênes

Fortes de leurs deux succès consécutifs en championnat, les vaudaises avaient à cœur de réaliser la passe de trois face un public venu en nombre. Et il n’aura fallu que 51 secondes pour que l’ailière vaudaise Marion LORIN trouve le chemin des filets. Les locaux entament bien leur début de rencontre mais peinent tout de même à creuser l’écart ; Saint-Grégoire réduisant la marque dans la foulée par l’intermédiaire de Judith FRANSSEN (1 :09). C’est un début de rencontre à couteaux tirés, les deux équipes se répondant coup pour coup. Il faudra attendre la 12ème minute pour que Saint-Grégoire prenne l’avantage (5-6) (avantage qu’elles ne lâcheront plus jusqu’à la fin de la rencontre) toujours par l’intermédiaire de Judith FRANSSEN (femme du match). La gardienne rennaise Chloé LAVAUD y est également pour beaucoup puisque qu’elle a réussi à contenir les attaques vaudaises en réalisant pas moins de douze arrêts en première période. Malgré une volonté de bien construire le jeu côté locaux, Saint-Grégoire prend la rencontre à son compte, malmenant des vaudaises dépassées et c’est logiquement que les rennaises mènent sur un score de (9-14) à la mi-temps.

Moment pour nous d’interroger un des nombreux supporters, venu encourager l’ASUL. Ce dernier déclare : « les vaudaises ont concédé beaucoup trop de contres et forcément Saint-Grégoire en profite et si en plus on se met à rater des penaltys, ça va être très difficile de revenir au score ».

Deuxième mi-temps : l’ASUL tente une veine remontée

Le premier but de la seconde période est inscrit par l’ailière rennaise Adeline ALLAMELOU, qui termine deuxième meilleure marqueuse du match avec 5 buts : (9-15). Ce qui n’empêche pas les vaudaises de revenir avec un tout autre visage, démontrant plus d’engagement et de précision devant les buts. Laëtitia BENAOUMER côté vaudais marque par trois fois, ramenant son équipe à (12-16), sous les encouragements croissants du public qui reprend espoir. L’ASUL finira même par revenir à seulement deux buts d’écart à la 49ème minute (16-18) grâce à Marion LORIN (meilleure marqueuse vaudaise, 4 buts), mais cela ne suffira pas. La deuxième gardienne de Saint-Grégoire, Nadège KONAN (7 arrêts) se mettra elle aussi en avant avec des arrêts aussi spectaculaires que décisifs, écœurant l’assaut vaudais. La fin de match sera à sens unique. L’ASUL, voulant à tout prix revenir au score, devient alors trop friable en défense, encaissant même un 0-7 en onze minutes. C’est ainsi que les bretonnes filent vers la victoire, s’imposant sur le large score de 17-26, et signant une belle victoire en terre vaudaise.

Réactions d’après match

A la fin du match, nous recueillons les témoignages des entraîneurs des deux équipes. La frustration est de mise côté ASUL, notamment pour le coach Roman CONTE : « je pense qu’on s’est pris pour quelqu’un d’autre, au lieu de valider la victoire de la semaine dernière et d’enchaîner sur cette dynamique, on a cru qu’on allait y arriver ; que le fait d’être à domicile suffirait […] on s’est fait marcher dessus tout simplement ». Il regrette également un manque de propreté dans le jeu : « on n’a pas su faire vivre la balle en première mi-temps et on s’est fait enterrer par une bonne équipe de Rennes qui a joué parfaitement le coup ».

Pour Chayma KLABOUTI, le discours est le même : « ce qui nous a manqué ce soir, c’est d’appliquer les consignes à tous les postes et de montrer qu’on avait plus d’envie qu’elles ; en défense il nous a manqué de la communication, on s’est emmêlé les pinceaux ; en attaque on a manqué de collectif, ce qui fait notre force habituellement, ça ne s’est pas ressenti ce soir et ça nous a fait mal ».

Coté breton, la mine est davantage réjouie. Le coach de Saint-Grégoire, Olivier MANTES déclare : « c’est une belle victoire, c’était un match important pour la course au maintien, on avait besoin de prendre un peu d’air suite aux trois défaites consécutives. Là on s’est retrouvé un petit peu, on a retrouvé confiance même si le match était tendu ». Au sujet des prochaines rencontres qu’attend son équipe, il ajoute : « on a deux rencontres contre des hauts de tableau mais ce sont des équipes qui nous correspondent bien, et qui nous ont plutôt réussi au match aller. Donc à nous de les prendre sans pression et essayer de faire un résultat au moins sur un des deux matchs ».

Pour finir, nous interrogeons Adeline ALLAMELOU suite à sa belle prestation du soir : « ça fait plaisir parce qu’on était dans un mauvais rythme par rapport aux matchs d’avant et là c’était une victoire importante, on était à un point de Lyon et ça nous fait du bien. On a travaillé sur nos temps faibles et là on en n’a pas eu beaucoup donc ça fait plaisir ». Concernant sa belle feuille de statistiques personnelles, elle nous répond avec humilité : « ça fait plaisir car j’ai été aidée par mes arrières, ça jouait bien, la balle allait vite et c’est en majeure partie grâce à elles ».

Sale soirée donc pour l’ASUL Vaulx-en-Velin qui, en plus d’une lourde défaite, voit son adversaire du soir le dépasser au classement général. Une défaite à vite oublier car les deux prochaines rencontres des vaudaises face à MERIGNAC HANDBALL (4e) et BOURG DE PEAGE DROME HANDBALL (1er) s’annoncent bouillantes.

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)