Pour le compte de la 2ème journée de D2 féminine en retard , les joueuses de Ludovic Seutchie s’imposent contre le club promu l’AS Cannes-Mandelieu. Une rencontre qui a suscité beaucoup d’attentes après l’arrêt du championnat en octobre dernier à cause de la crise sanitaire.

Les joueuses de l’ASUL s’imposent (26-20) mais ont tremblé en seconde période. (Crédit photo : Luc Lavoue)

Depuis leur défaite contre Bouillargues à l’extérieur le 24 octobre dernier, les Lionnes n’avaient pas retrouvé les terrains et étaient particulièrement attendues.

1ère mi-temps : une stratégie défensive payante pour l’ASUL

D’entrée de jeu, Lola Berrais montre la voie à ses coéquipières. Sur la première phase défensive, les Vaudaises se mettent en position « 1.5 », une nouvelle stratégie de coaching qui mettra en difficulté leurs adversaires tout au long du match. Les Cannoises sont d’ailleurs mises en échec sur leur premier tir tenté, ce qui témoigne de la détermination affichée par les Lionnes.

Le premier quart-temps est disputé. Les joueuses de Ludovic Seutchie ont la possession du ballon, tandis que les Cannoises procèdent en contre. Le premier but de la rencontre est inscrit par l’ailière gauche Lola Berrais, qui trouve la lucarne. Le score est de 6 à 3 au premier quart-temps. Plusieurs joueuses ont eu le temps de s’illustrer, mais si il y a bien un nom à retenir de la première mi-temps, c’est bien celui de la gardienne Léa Fargues. Autrice d’une double parade sur pénalty, elle a également inscrit deux buts alors que son homologue cannoise avait déserté la cage. Les Vaudaises rentrent finalement aux vestiaires avec une avance confortable de 8 buts (14-6).

2ème mi-temps : Les Vaudaises se sont fait peur

L’entame de 2ème mi-temps est nettement moins flatteuse pour les Vaudaises. Les promues cannoises semblent galvanisées, et inscrivent trois buts en l’espace de deux minutes. L’étau se resserre entre les deux équipes, et le score est désormais de 14 buts à 9 en faveur des Vaudaises. Il faudra quelques minutes aux bleues pour retrouver la confiance qui était la leur en fin de 1ère mi-temps. Lucile Roche redonne un peu d’avance aux siennes et le score est de 15 à 10 pour les locaux alors que cinq minutes se sont déjà écoulées en deuxième période. La tendance se renverse notamment grâce aux offensives de Maëlys Ichek et Fatma Ben Chker. La gardienne cannoise Diarobo Sacko aura également donné quelques sueurs froides aux attaquantes de l’ASUL, avec de nombreux arrêts. 

Au terme d’une rencontre disputée, les joueuses de l’ASUL s’imposent sur le score net de 26 à 20 et la première victoire de la saison en prime. Lola Berrais est élue MVP du match, avec 5 buts à son actif. Seul point noir de la rencontre, la sortie sur blessure de Adélina Ajdaric. 

Toutes les réactions d’après-match : 

Les MVP du match :

AS Cannes Mandelieu https://www.ffhandball.fr/api/s3/fdm/P/A/D/M/PADMOJZ.pdf Camille Jacinto 
ASUL Vaux-en-Velin Handball

https://www.ffhandball.fr/api/s3/fdm/P/A/D/M/PADMOJZ.pdf

Léa Fargues

ASUL Vaulx-en-Velin – AS Cannes Mandelieu : 26-20