Ce samedi au Centre Culturel Charlie Chaplin de Vaulx-­en-­Velin, le LBB assiste à la deuxième édition du « Battle de Vaulx ». Un concours international qui laisse s’affronter en équipe de deux les meilleurs crews des quatre coins de la planète. Des représentations purement spectaculaires ! Attention les yeux !

19 heures, la queue est longue devant le centre culturel de Vaulx-­en-­Velin. Les amateurs de danse urbaine se bousculent afin d’obtenir leur place pour le concours. Du bon son hip­hop résonne dans la salle, avec aux platines DJ Martin, le DJ officiel de Redbull BC One. Momoz et Willy Style, les Mc’s de la soirée donnent de la voix pour mettre l’ambiance et chauffer le public. Chose qui n’a pas ratée, petits et grands frappent dans les mains, attendant impatiemment les danseurs.

 20 heures, le spectacle débute et les premiers danseurs débarquent sur la piste. Le public en folie acclame les breakeurs déterminés à mettre le feu ! Il faut dire qu’ils nous en mettent plein la vue avec notamment Tsunami All Star, un crew venu tout droit du Brésil et Bgirl Terra, la jeune prodige du crew londonien Soul Mavericks.Le jury, composé de Babyson, Lil Amok et Bboy Salim, se concerte et élit finalement Soso et Franklin du crew stéphanois Melting Force face aux Russes du crew Obc. Une victoire amplement méritée ? Voici quelques témoignages de jeunes du public qui nous donnent leurs avis. Pour l’instant, on vous laisse juger en regardant la vidéo de la grande finale !

ANIL de Paul Santy : “Les danseurs étaient tous très forts, mais moi j’ai préféré le brésilien Bboy Neguin des Tsunami All Star. Je pense personnellement qu’il aurait dû gagner avec les Laobangfai qui eux aussi étaient très forts ! Moi et mes potes on fait partie des Monkey D Impact.”

Walid, Vaulx­-en-­Velin : “Je suis professeur de danse, danseur professionnel. Ça fait sept ans que je fais ça avec le crew Indomptable et c’est le plus gros bonheur de ma vie. Je suis venu pour mon frangin Bboy Lilou, il organise cet événement pour la deuxième année consécutive et franchement je suis content pour lui, ça s’est super bien passé ! Ce n’est pas fini, la fête continue juste après le battle. Au niveau des danseurs, les Russes méritaient de gagner, ils ont fait leur boulot, ils viennent de loin et la finale était vraiment sévère j’ai vraiment kiffé.”

 

Nabil, Vaulx-­en­-Velin : “Je suis venu, car il y avait des amis à moi qui dansaient. Moi je fais de la danse aussi, je fais aussi partie du crew Indomptable. Ce soir il y a eu des grosses têtes du hip­-hop qui sont venues danser, c’était cool. Franchement les vainqueurs méritaient de gagner même si les Russes étaient vraiment chauds. Mais Saint Étienne, ce soir, ils se sont déchirés !”