Avec Chantal Gomez comme tête de liste, les candidats de Lutte Ouvrière pour les élections régionales de 2021 ont été dévoilés ce mercredi 12 mai. Leur slogan : « faire entendre le camp des travailleurs ».

La liste de Lutte Ouvrière, déposée ce lundi, comporte 230 candidats issus du monde du travail, notamment des ouvriers, des techniciens, des employés de la santé et des chômeurs. « Cette composition sociale [les] caractérise », selon Chantal Gomez, tête de liste du parti pour les élections régionales de 2021. Les têtes de liste représentent les travailleurs, car « ce sont eux qui sont allés au front dans la guerre contre le virus et ce sont eux qui font tourner la société au quotidien ». La crise sanitaire a été pour ces candidats le témoignage du « profond mépris de la classe capitaliste » envers les travailleurs. Lutte Ouvrière veut aussi se préoccuper de l’avenir de la planète et « du chômage qui menace la jeunesse », affirme Chantal Gomez.

La tête de liste régionale estime que « Les travailleurs doivent rendre les coups. » C’est pourquoi, selon cette ancienne dessinatrice technique, « voter Lutte ouvrière, c’est dénoncer la dictature des capitalistes, affirmer que les travailleurs, qui assurent le fonctionnement quotidien de toute la société, doivent la diriger. »

Têtes de listes départementales :

  • Ain : Vincent Goutagny, ouvrier dans l’industrie plastique.
  • Allier : Jean-Marc Collot, chauffeur de bus.
  • Cantal : Claude Dufour, ouvrier retraité.
  • Ardèche : Christophe Marchisio, enseignant en collège.
  • Drôme : Adèle Kopff, enseignante.
  • Haute-Loire : Franck Truchon, ouvrier.
  • Isère : Chantal Gomez, dessinatrice technique et tête de liste régionale.
  • Loire : Romain Brossard, enseignant.
  • Puy-de-Dôme : Marie Savre, psychologue en hôpital psychiatrique.
  • Savoie : Marie Ducruet, agent administratif.
  • Haute-Savoie : Naci Yildirim, ouvrier dans la métallurgie.
  • Rhône : Chantal Helly, enseignante.
  • Métropole de Lyon : Olivier Minoux, ouvrier dans la chimie.

Carmen Buecher