En ce 2e jour du Festival dédié à l’écriture et à la lecture, les amoureux des mots sont venus participer aux différents ateliers proposés.

 -- Cliquez pour voir l'image en entier

Julien et Hamza ont recueillis les propos de quatre jeunes femmes qui participent à l’atelier « Partage poétique ». 

Julie et Manuela 

Nous avons participé à lecture hors le mur, c’était intéressant de pouvoir parler notre langue. On a préparé dans les cours de français du grand Vire avec Mohamed, on a préparé un récit sur notre arrivé en France et un poème.

Tout les jeudi nous allons au cours de Français au centre social du grand Vire avec Florence , nous sommes plusieurs femmes de plusieurs pays , et nous y allons pour apprendre la langue française et l’orthographe. Nous avons besoin de cela pour bien s’intégrer, nous sommes contente d’être inscrite au centre culturel car il y a plusieurs type d’activité et on peut les variés.


Shameena

C’est pour moi la première expérience pour participer à Ecriture hors les murs, grâce à Mohammed qui est venu 3 fois dans notre atelier de langue. Il a donné envie de parler en public. J’avais le trac au début, puis j’ai trouvé du plaisir et j’étais heureuse de parler en tamoul à Vaulx en Velin.

 

Florence

Quel plaisir de pouvoir donner la parole à ces femmes si attachantes ! Parler avec assurance pour une fois ! Nous nous rencontrons 2 petites heures par semaine et beaucoup de liens se sont créés. Leur envie de progresser en français est énorme. On tente de varier le plus possible le contenu du cours en jonglant entre la parole et l’écrit, en donnant confiance à chacune d’entre elles. Ecriture hors les murs est une belle occasion de faire revivre la langue de chacune. Un grand désir de recommencer en se donnant plus de temps en amont afin d’approfondir l’aventure.

 

 

Julien Lopez et Hamza Jabrane