Le Paris Saint-Germain s’est qualifié ce mercredi pour les quarts de finale de la Coupe de France en battant Villefranche (National) sur la pelouse du Groupama Stadium. Les hommes de Thomas Tuchel auront eu besoin des prolongations pour se qualifier. 

 

Le score final sévère peut faire croire à un match déséquilibré, or ce dernier ne l’était pas du tout et pour cause. Il aura fallu attendre près de 102 minutes de jeu pour voir le PSG ouvrir le score. Le scénario a été des plus classique. Le PSG prit possession du ballon et multipliait les passes pour Villefranche attendait dans son camp bien regroupé avec ses cinq défenseurs. Paris n’était pas très dangereux au début du match, seulement deux coups-francs proche de la surface : le premier finira au-dessus de la cage et le second dans le mur. La première grosse occasion parisienne intervient à la fin du premier quart d’heure lorsque Nkunku lance Diaby à droite, mais le jeune parisien rate son face à face avec Philippon. Il y a peu d’attaque tranchante coté Paris dans cette première demi-heure, ils se contententde faire tourner le ballon et d’attendre la faille dans la défense calladoise.

Les Calladois tentent leur chance

Villefranche procède surtout en contre et en jeu direct vers l’avant lorsqu’ils récupèrent le ballon. A la 30èmeintervient la première vraie occasion dangereuse des calladois. Meunier repousse un centre dans l’axe et Burel tente alors sa chance sans contrôle, sa frappe passe de peu à coté du poteau droit d’Areola. Villefranche commence à mettre le pied sur le ballon et à enchainer les passes après la 35èmeminute de jeu. On entend même des « Olé » venant des tribunes à chaque passe des Calladois. Avant la pause les joueurs du Beaujolais auront une nouvelle occasion franche mais la frappe de M’Madi au 25 mètres passera au-dessus du but. A la pause les deux équipes sont à égalité avec un score nul et vierge. Paris a dans l’ensemble dominé cette première période mais sans arriver à trouver la faille et attention car ils ne sont pas à l’abris d’un contre calladois.

Villefranche tient le rythme en deuxième période

Au retour des vestiaires on repart sur les mêmes bases qu’en première période. C’est Paris qui dicte le rythme et Villefranche essaie de résister. Les calladois font même mieux que cela car ils arrivent encore à se procurer des occasions, à l’image de Lemb qui frappe des 25 mètres après un bel enchainement, mais son tir passe de peu au-dessus du but une nouvelle fois. A l’heure de jeu Tuchel fais entrer Mbappé à la place de Di Maria. Un coaching gagnant car l’internationalva dynamiser le jeu parisien par sa vitesse et ses courses, il sera d’ailleurs double passeur décisif pour Diaby et Cavani en prolongation. A la 73ème, Thomas Tuchel s’emporte et est exclu par Monsieur Gautier. Cavani entré à la 78èmeaura une dernière occasion avant que l’arbitre ne siffle la fin du match sur un score nul et vierge.

Le verrou calladois saute en prologation

Les 22 858 spectateurs présents au Groupama Stadium ont le droit à 15 minutes de bonheur supplémentaire. Pendant cette prolongation le PSG accentue la pression sur le but calladois, tour à tour Mbappe et Cavani auront deux énormes occasions à la 98èmeet la 99ème.  A la 102èmeminute, Cavani lancé sur un coté adresse un centre devant le but, Julian Draxler se jette et pousse le ballon dans les filets de Villefranche. Le PSG ouvre le score. Après leur but les parisiens se font moins pressant et c’est Villefranche qui prend le jeu à son compte. Mais sur une action anodine, Mbappé lancé dans l’axe sert Moussa Diaby qui double la mise alors que tout les Calladois demandaient le hors-jeu. Beaucoup de supporter quittent le stade et sur un dernier contre assassin alors que plus aucun Calladois ne défend Mbappé sert Cavani qui marque le troisième but parisien et clôt le match. Le PSG affrontera Dijon au prochain tour. Villefranche s’arrête donc en huitième de finale mais peut être fière de son parcours et de son match. Le public a apprécié cette prestation aboutie. 

En championnat les joueurs du Beaujolais, actuellement 13èmes à 3 points de la zone rouge, recevront Dunkerque avant-dernier. ce sera samedi à 20h. 

 

 

 

Feuille de match

PSG

Areola – Meunier, Kehrer, Marquinhos, Bernat – Draxler, Paredes – Di Maria, Nkunku, Diaby – Choupo-Moting. 

Buteurs : Julian Draxler 102′; Moussa Diaby 109′, Edinson Cavani 113′. 

Carton jaune : Julian Draxler 76′

Changements : Dagba pour Nkunku 92’; Cavani pour Choupo-Moting 79′; Mbappé pour Di Maria 69′. 

 

Villefranche

Philippon, Ertel, Gonzalez, Lacour, Jasse, Pagerie, Sergio, Burel, Benedick, M’Madi, Lemb.

Cartons jaunes : Ndiaye 72′; Benedick 27′. 

Changements : N’diaye pour Pagerie 65′; Labeau pour Benedick 69′; Blanc pour M’madi 76′; Mambu pour Burel 106′.

 

Article par Tristan Chalvet. 

 

 

 

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)