À l’occasion du lancement de la seconde version de l’application mobile Teazit, Émilien Colombain, son fondateur, dévoile les origines et modalités de son projet. Cette invention, mobile et collaborative, permet aux utilisateurs de percevoir les événements et lieux de sortie autour d’eux. Le LBB l’a rencontré pour en savoir plus.

 

Émilien Colomblain, fondateur de Teazit ©ES LyonBondyBlog

Émilien, ancien manager de pilotes automobiles, était souvent de passage dans des villes où il devait travailler. Le jeune entrepreneur était soucieux de pouvoir profiter au mieux de son temps libre.

De l’action à la création

Un concert, une exposition, un endroit à ne pas manquer, le jeune fondateur ne savait plus où donner de la tête.  « Pour trouver des événements en correspondance avec l’envie du moment, c’était difficile, témoigne-t-il. Je consultais les applications et j’ai été déçu pour trois raisons. La première c’était le contenu de masse pas toujours pertinent ; ensuite la difficulté de se projeter seulement avec une affiche et un résumé de soirée ; et enfin les avis faussés. Aujourd’hui, notamment sur Trip Advisor, les avis sont faciles à fausser avec un ordinateur et un algorithme ».

En octobre 2016, le projet de l’application germe, jusqu’à son développement avec l’aide de Benjamin Long en février 2017. Le but de l’application est d’élever un réseau collaboratif qui permet d’avoir un aperçu vidéo des événements et lieux de sortie autour de soi. L’utilisateur peut ainsi profiter de son temps libre en découvrant de nouveaux endroits, en participants à de nouveaux événements et en ayant un avis instantané.

Deux ans plus tard, avec 300 000 euros de fonds, l’entreprise a grandi de deux à sept employés. Les investisseurs privés et BPI France ayant aidé ces jeunes entrepreneurs, c’est avec pugnacité que l’application est arrivée finaliste des trophées de l’innovation lancée par BrefEco dans la catégorie « innovation grand public ».

De la concurrence à l’adhérence

Les sites et applications de conseils en sortie sont nombreux, mais Émilien se défend de l’originalité de sa création : « Trip Advisor ne répond pas à mon besoin et aux besoins de gens à qui j’ai parlé de mon projet, donc le but est d’offrir quelque chose de nouveau avec de la vidéo. Les avis sont plus authentiques, puisque la vidéo ne peut pas tromper ».

Le format vidéo devient donc la pierre angulaire de l’application. Cette dernière s’ouvre sur un plan qui géolocalise les événements de la ville : art, spectacle, mode, musique live. Des vidéos de 12 secondes postées par les utilisateurs particuliers et professionnels, permettent de prendre la température instantanément pour le programme du jour.

Pratique, notamment pour les Nuits Sonores, du 6 au 13 mai 2018 : « l’application va référencer tous les événements. Tous seront géolocalisés pour voir l’ambiance. C’est pour donner plus de contenu à nos utilisateurs car pendant les Nuits Sonores, on ne sait pas trop où aller ».

 

Une Application grandissante

Avec l’objectif d’atteindre 50 000 utilisateurs en juillet 2018, la seconde version, prévue pour le 15 mars 2018, promet d’être plus simple d’utilisation. Un travail sur la personnalisation, à travers un apprentissage automatique qui étudie le comportement pour mieux s’adapter aux suggestions et demandes, a été approfondi.

Un système de points va aussi être mis en place : plus l’utilisateur poste, plus il gagne de points et se rapproche du statut d’ambassadeur. Son ensemble de points lui permettra d’avoir des places à tarifs réduits et recevoir des bons plans pour les événements référencés par l’application.

Un projet de vidéo à 360 degrés est en travail. Des caméras seront disponibles dès l’été prochain, permettant de retransmettre du live, « parce qu’on n’a pas tous la possibilité d’assister à un concert de Coldplay à Paris ou Bristol », nous confie Émilien. Ces dernières seront exclusivement atteignables via des contrats avec les organisateurs des différents concerts.

           

En attendant, un bureau itinérant sera mis en place au mois de mai. L’application est  déjà implantée dans les villes de Montpellier, Lyon et Paris. Un bus pour la promotion de l’application sillonnera les rues de Lille, Bordeaux, Toulouse, Marseille et Nice, afin de la promouvoir par le biais d’un événement festif.

 

 

Eve Sauzeau

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)