Les 14, 15 et 16 juin, retrouvez le festival phare de l’association de promotion des arts urbains Superposition. L’Urban Jungle Festival s’installe cette année au cœur de l’Autre Soie. Dans la « jungle urbaine », le public de tout âge pourra contempler les expositions et performances street-art, mais aussi s’initier grâce aux ateliers participatifs. Les plus aventureux iront s’ambiancer lors des prometteuses soirées du vendredi et samedi, sur des sons aux influences « tribales, exotiques, industrielles et psychédéliques ».

L’Urban Jungle Festival, c’est avant tout un moyen de promouvoir et de démocratiser les cultures urbaines, mais aussi de faire découvrir les beautés insoupçonnées de la ville. Et pour cela, quoi de mieux que d’investir un espace urbain en réhabilitation, et de le transformer en galerie artistique à part entière ?

Ancien foyer de l’industrie textile

Pour cette cinquième édition, le collectif s’installe dans la friche de l’Autre soie, ce grand site en pleine réhabilitation situé au sein du quartier du Carré de Soie (Villeurbanne et Vaulx-en-Velin). Plus précisément, la « jungle » prendra vie au sein des locaux d’occupation temporaire du CCO, qui devrait déménager à l’Autre Soie d’ici 2023. Autour d’un ancien foyer destiné à accueillir les travailleuses vaudaises de l’usine textile dans les années 1920, Superposition promet donc une effervescence aux couleurs du street-art.

Et pour cause : une vingtaine de street-artistes locaux, nationaux et internationaux viendront s’approprier les lieux pour y apporter leur univers. Du comique au tragique, du ténébreux au chatoyant, du tracé sophistiqué aux fresques épurées, le public y trouvera son compte en voyageant au travers des peintures, photographies et surtout des graffs.

Ces derniers s’étaleront sur des murs allant jusqu’à 27 mètres de long, et une partie des réalisations seront pérennes, c’est-à-dire embelliront durablement les lieux. De quoi ravir le CCO qui bénéficiera des murs. Le centre d’hébergement d’urgence de l’Autre Soie verra également ses murs prendre une nouvelle vie grâce à un atelier de graff qui impliquera directement ses résidents.

Se délecter d’œuvres urbaines, c’est bien ; mettre la main à la pâte, c’est mieux ! C’est pourquoi l’Urban Jungle propose des ateliers où toute la famille pourra développer sa créativité : linogravure, initiation au graff avec les artistes, mais aussi zone d’expression libre. Des visites guidées de l’ancien site industriel et autres happenings viendront également alimenter le week-end.

Ambiance éclectique

Trois journées d’exposition, mais aussi deux soirées en musique, qui raviront les amateurs de musiques électroniques et alternatives ! Ambiance éclectique, les baffles distribueront des sons aux airs tribaux, exotiques, industriels et psychédéliques, parfaitement en phase avec l’espace : les concerts se dérouleront en extérieur au sein du large parc qui jouxte l’ancienne zone industrielle. Et en plus des concerts de nuit du vendredi et du samedi, des concerts de jour viendront animer les journées de samedi et dimanche dès 14h.

Avec la moitié de la programmation issue de la scène locale, Lyon sera à l’honneur : E-Care, Warzou, Wayatt, Eo Eintu, Guillaume MTH, Erevan DJ, le Silure Albinos Fishing Club et le label Blue Night Jungle. L’Urban Jungle Festival accueillera également des artistes étrangers : le Bruxellois Rick Shiver, la Hollandaise Merel et l’Allemand Niklas Wandt, sans oublier l’Italien Lamusa II qui présentera un live exclusif. Enfin, saluons la présence de Maxi Fischer, pilier du label de réédition Décalé, et Mykonos, du collectif Bruits de la passion.

Pour compléter le tableau, le festival met en avant une quinzaine de créateurs et artisans, sélectionnés pour leur modèle économique solidaire, leur artisanat local, ou leur portée écologique : bijoux, artisanat, textiles à base de récupération, coffrets street-art surprises, etc.

Et, last but not least, des foodtrucks seront présents pour sustenter les festivaliers affamés (avec offre végétarienne).

Lieu et accès : CCO La Rayonne, 24 rue Alfred de Musset, 69100 Villeurbanne. Arrêt Vaulx-en-Velin – La Soie, tram T3 / metro A.
PASS 3 JOURNÉES 5€
Ven. 14/06 : 18h > 23h
Sam.15/06 : 11h > 23h
Dim.16/04 : 11h > 20h
PASS 1 NUIT 13€
Ven. 14/06 : 23h > 04h
Sam.15/06 : 23h > 04h
.
FULL PASS 20€
Ven. 14/06 : 18h > 04h
Sam. 15/06 : 11h > 04h
Dim.16/06 : 11h>20h
Pour un Pass 1 nuit achetée, un Pass 3 journées offert. Entrée jour gratuite avant 14h. Entrée gratuite pour les moins de 7 ans.
Plus d’infos et préventes.

Camille Rouet

En expédition journalistique au sein du Lyon Bondy Blog.
Coréalisateur du web-documentaire "Ingénieur Pour Demain".
Camille Rouet