Le Run in Lyon a prouvé qu’il est en phase de maturation. L’épreuve a battu tous les records pour sa quatrième édition. Le LBB était au départ et à l’arrivée.

Vingt-mille coureurs et une centaine d’entreprises inscrites sur trois distances distinctes (10 km, semi-marathon, marathon) ont foulé le macadam de la Cité des Gaules, dans un tracé reconnu difficile par les spécialistes pour ses nombreux tournants.

Mais le tracé revêtait au moins un côté très vendeur pour la ville. Il faut le savoir, le marathon est un vecteur de tourisme comme pour ceux de Paris, New York ou Londres.

les Berges, la Confluence, Gerland, le Vieux Lyon, la place des Terreaux ou encore le Parc de la Tête d’Or,  les organisateurs  de l’association Oxygène et Amaury Sport Organisation ont pris soin de composer une carte digne de faire vivre la ville autrement, dossard épinglé sur le débardeur.

Des moments marquants : le départ voyant s’effiler une énorme masse humaine de la rue de la Barre au pont de la Guillotière ou le passage sur la rue de la République où les coureurs passaient au milieu d’une haie d’encouragements.

Licencié à l’AAAL (Association amicale des anciens des athlètes du lyonnais), qui co-organisait l’évènement, Houlchrif Abdallah (37 ans) se félicitait de voir : « Le Run in Lyon s’améliorer d’année en année avec de moins en moins de problèmes. »

Marathon (42,195 Km)
1390  participants1-Eliud Kiplagat (Kenya) 2:10’45’’
2-Samuel Demie (Ethiopie) 2:11’02’’
3-William Biama (Kenya) 2:12’24’’1-Imaculate Chemutai  2:48’54’’
2-Gadise Fita 2:59’40’’
3-Sandrine Egleme 3:14’40’’

Posté à la table de ravitaillement, ce bénévole travaillant dans le milieu associatif évoquait une présence constante depuis cinq jours pour l’organisation : maillots, dossards, vérifications des certificats médicaux. Il avouait trouver du plaisir à «vivre le moment en coulisses et faire des rencontres.»   

Kiplagat rend son prestige au marathon lyonnais

Ce sont les champions qui ont redoré le blason de cette compétition qui comptait encore 9 000 coureurs en 2010. Etudiant à l’INSEP de Vincennes, Hassan Chahdi (24 ans) vainqueur du 10 km laissait dégager une simplicité étonnante et s’amusait à dire : « Je fais gentil comme ça mais sur le macadam, je suis un tueur. »

Le vice champion d’Europe de cross country 2012 assurait s’être « fait plaisir. Je ne découvrais pas Lyon puisque j’ai fait trois ans d’école d’ergothérapie à Lyon. C’est beau de courir dans une ville aussi bien structurée.»

Les vedettes du jour furent la paire Kenyane Eliud Kiplagat (27 ans), qui a pulvérisé le record de l’épreuve en 2:10’:45’’, et Imaculate Chemutai en 2:48’54’’.

Une satisfaction pour les organisateurs et Kiplagat qui reconnaissait « la dureté de cette course très difficile et exigeante dans une ville très belle. »

Il y a ceux qui courent pour gagner et ceux qui courent pour faire passer le message. Durant le semi marathon,  Hassoun Rami (24 ans), danseur chorégraphe à la compagnie MoonSaif, portait une pancarte défendant la cause Syrienne avec d’un côté inscrit : « On court pour le plaisir et éviter les bombes ». Et de l’autre un message plus politisé soulignant « les 150 000 morts du conflit. » Cela ne l’a pas empêché de courir en 1:58’.

« J’ai eu des soutiens de coureurs qui me tapaient l’épaule et il y en avait d’autres qui criaient Allez Bachar dans le public mais je prenais ça avec un certain recul même si c’est un sujet sensible. »

10 km – 8642 participants 

1er Hassan Chahdi 30’30’’
2-Anthony Guillard 30’37’’
3-Geoffrey Clavier  31’01’’

1-Sophie Le Beherec 37’31’’
2-Alexandra Lafond
3-Nathalie Rivoire 39’21’’

Semi Marathon (21,1 Km) – 7599 participants

1-Mathieu Brulet 1:08’03’’
2-Julien Masciotra 1:08’06’’
3- Samir Baala 1:09’08’’

1-Odile Brakebuch-Leveque 1:25’06’’
2-Anaïs Robert 1 :25’: 44’’
3-Eline Liza 1:29’08’’

Mohamed Braiki

Natif de Lyon et enfant des Minguettes,je suis diplômé de Lettres de la Fac de Lyon 2 et l’EFAP Rhône Alpes. J’ai roulé ma bosse dans des rédactions lyonnaises comme la radio Lyon Sport 98.4, Le Progrès,Foot 69.fr, Tribune de Lyon et Lyon Capitale.

braikimohamed@yahoo.fr