L’affaire emblématique de Sohane Benziane, 17 ans, morte brûlée vive en 2002, a bouleversé la France entière. Une exposition revient sur ce drame.

Ce drame a suscité la consternation et l’incompréhension dans notre pays. L’association « Ni putes ni soumises » fer de lance de la lutte des jeunes filles de banlieues s’est emparée de cet évènement en produisant une exposition « RESPECT ».

« RESPECT » invite le visiteur à partager, à comprendre, à se questionner sur ces violences et sur les inquiétudes de la jeunesse. C’est un parcours jalonné de mariage forcés, de viols, d’insultes, d’égalité garçons filles, de délinquance auxquels le visiteur est convié.

Marilyne Chouquet, assistante scolaire à Caluire, a retenu « RESPECT », comme moyen pédagogique pour susciter le débat avec l’ensemble des collégiens, lycéens et groupes de parents d’élèves de cette commune. Dans sa démarche, elle a reçu le soutien des différents partenaires éducatifs ainsi que celui de l’association locale « Femmes ici et ailleurs ».

Grâce a cette exposition, Marilyne Chouquet a pu animer les débats et mener avec l’auditoire une réflexion approfondie dans un climat serein. Ce thème n’est jamais épuisé et doit sans cesse faire l’objet d’initiative de ce genre.

C’était un moment fort, et aujourd’hui dans chaque établissement, l’équipe essaie de mener des actions ponctuelles sur le respect en intervenant dans différentes classes ou avec des groupes de parents d’élèves.

Miriam Chorfa

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.