Initialement prévues pour le mois de mars, les élections régionales se tiendront finalement en juin 2021. Le Lyon Bondy Blog s’est penché sur les enjeux de ce scrutin en Auvergne-Rhône-Alpes. Assemblée dont le rôle reste méconnu, le conseil régional exerce pourtant de nombreuses compétences sur le territoire.  

L’hôtel de région, siège du conseil régional – Crédits : Région Auvergne-Rhône-Alpes / Michel Pérès

Le 21 décembre 2020, le conseil des ministres a entériné le report des élections régionales. Prévues pour mars 2021, celles-ci devraient finalement se tenir les 13 et 20 juin.  

Ce scrutin reste méconnu des électeurs, qui s’étaient majoritairement abstenus lors des premiers tours en 2010 et en 2015. Pour cette raison, la rédaction du Lyon Bondy Blog vous propose ce petit guide des prochaines élections qui auront lieu dans notre région – comme nous avions déjà pu le faire lors des sénatoriales. Modalités du vote, compétences, candidats, territoires et thèmes de campagnes… Vous saurez tout de cette échéance à venir ! 

Dans ce premier article, nous nous penchons sur les compétences et les dépenses du conseil régional. 

Le rôle de la région est de concourir à la croissance économique, sociale et culturelle de la région. Pour ce faire, ses actions s’organisent selon différents axes. Une large part est dédiée à l’aménagement du territoire. La région contribue à l’amélioration de l’habitat en finançant certaines rénovations urbaines. La recherche d’égalité territoriale est primordiale puisque la fusion avec l’Auvergne engendre de grandes disparités entre les métropoles et les territoires ruraux plus reculés. Le conseil régional se doit aussi de gérer les parcs naturels régionaux  : une mission particulièrement importante en AURA, région la plus montagneuse d’Europe. Elle s’occupe, en outre, des questions de transport en dirigeant l’intégralité de la mobilité interurbaine et la plupart des services non-urbains. Elle finance donc les rénovations routières et l’amélioration des voies ferroviaires.

La formation professionnelle est également une compétence de la région qui coordonne les acteurs du service public de l’emploi. Le président du conseil régional et le préfet élaborent conjointement une stratégie en matière d’emploi, d’orientation et de formation professionnelles. En AURA, la Région lutte par exemple contre le chômage des jeunes à travers plusieurs initiatives comme les écoles de la deuxième chance. 

Concernant l’enseignement, la gestion des lycées est une compétence considérable. La région finance entre autres les projets de construction et de rénovation, les équipements, la restauration et les transports scolaires.

En matière de développement économique, le conseil régional définit les régimes d’aides aux entreprises et anime les pôles de compétitivité – 8 en Auvergne-Rhône-Alpes. Enfin, la région est chargée d’établir un plan régional de prévention et de gestion des ressources, des déchets et de l’eau. 

Pour terminer, la région conduit certaines politiques culturelles et sportives. Actuellement, la région Auvergne-Rhône-Alpes consacre un budget annuel de 60 millions d’euros au soutien des acteurs culturels du territoire. Pour accompagner les clubs et associations sportives, elle finance également la construction et l’entretien des équipements. 

Crédits – Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

 

 

En 2020, le budget de la région AURA était de 3,851 milliards d’euros – dont 38% consacrés aux transports et 21% dépensés pour les lycées et universités. A travers ces investissements, la région définit donc des orientations politiques mais relègue généralement l’application concrète des programmes aux autres acteurs du territoire. 

 

 

 

 

 

 

Dans le prochain article, nous reviendrons sur le mode de scrutin des élections régionales. Nous savons que vous l’attendez déjà avec impatience !