Lyon-Duchère AS est rentrée de son déplacement à Concarneau avec une défaite 3-0. Pas encore décroché de la course à la montée, les hommes de Laurent Roussey ont reçu un concurrent direct : l’U.S. Avranches. Au coup d’envoi les Avranchinais étaient septièmes, les Lyonnais cinquièmes avec un point d’avance.

Coupables d’un manque d’engagement la semaine dernière en Bretagne, les Duchérois ont réagi dès le coup d’envoi. Eblouissant contre Créteil pour son tout premier match à Balmont, Ilan Kebbal centre et obtient le premier corner de la rencontre dès la deuxième minute. Bien que onzième attaque de National (23 buts marqués), Avranches va profiter de la faiblesse défensive des Lyonnais. Le centre contré par un défenseur atterrit dans les pieds du capitaine Charles Boateng. La suite est à montrer dans les écoles de football : contrôle, protection de balle et frappe en pivot qui ne laisse aucune chance à Axel Kacou. Le n°30 remplace Maxime Hautbois exclu il y a 3 semaines à Laval.  La réaction est tout aussi magistrale : le capitaine Matthieu Ezikian adresse un long ballon à Jonathan Rivas qui contrôle, résiste au duel et ajuste Anthony Beuve qui ne peut constater les dégâts. L’euphorie ne durera que six minutes. Buteur pour sa première apparition, contre Créteil, Joris Ndiaye croit se porter au secours de ses défenseurs centraux. Le tacle en position de dernier défenseur est presque parfait mais les Avranchais récupèrent, Fares Hachi commet la faute. Samuel Mbongu Essende prend Axel Kacou à contre-pied. Dernière étape des déboires lyonnais dans ce premier acte : Joris Ndiaye intervient de manière musclée. L’arbitre sort le carton jaune puis change son fusil d’épaule et expulse le n°33.

La Duchère fragile mais volontaire

La deuxième mi-temps est une fidèle représentation des maux lyonnais cette saison. Malgré un buteur parmi les plus prolifiques du championnat, l’attaque manque de réalisme et de précision dans le dernier geste. La défense, privée d’un élément, est le talon d’Achille du club. Il s’agit de la dixième du championnat avant la rencontre. Dès le début de la deuxième mi-temps, Pierre Magnon est accroché par Axel Kacou. Le gardien remplaçant échappe à la double peine mais s’incline de nouveau contre Samuel Essende Mbongu. Toute la seconde mi-temps, les Lyonnais ont tenté de recoller au score mais ces tentatives se sont révélées infructueuses. Les deux plus grosses interviennent à 20 minutes de la fin du match. Déjà averti, Steven Séance fauche Jonathan Rivas et écope d’un deuxième carton jaune. Matthieu Ezikian tente d’inquiéter Anthony Beuve. Le tir est dévié par le mur normand et frôle le poteau. Sur le corner, le capitaine lyonnais trouve Youssoupha Ndiaye qui cadre sa tête mais Avranches est sauvée par Pierre Magnon présent sur sa ligne, au second poteau. Dans le temps additionnel les Avranchins plantent une dernière banderille dans le dos des Lyonnais. Entré en jeu à la 76ème, le meilleur buteur normand Michael Milor est lancé en profondeur. Il est fauché par Axel Kacou qui échappe à nouveau au carton mais s’incline pour la troisième fois sur penalty.

Résultats en berne et casse-tête à venir

Malgré les intentions, le bilan est lourd pour Lyon-Duchère : 9 buts encaissés sur les trois derniers matchs, une septième place à 3 points de Villefranche. Les Caladois ont été battus 3/0 à Toulon et se retrouvent ex-aequo avec Boulogne-sur-Mer. Dunkerque est redevenu leader en gagnant 2/0 face au Gazelec Ajaccio tandis que Pau a été tenu en échec par Karim Mokeddem et Bourg-en-Bresse 0/0.

Laurent Roussey va devoir composer avec de nombreux absents contre Bastia-Borgo. Crédit photo : Hugo Dervissoglou / LBB

Laurent Roussey va devoir composer avec de nombreux absents contre Bastia-Borgo. Crédit photo : Hugo Dervissoglou / LBB

L'entraîneur d'Avranches a insisté sur l’aspect tactique de la préparation de ce match. Crédit photo : Hugo Dervissoglou ./ LBB

Frédéric Reculeau a insisté sur l’aspect tactique de la préparation de ce match. Crédit photo : Hugo Dervissoglou ./ LBB

Avranches est revenu à 1 point du podium, en attendant le clou de la journée entre le Red Star (6ème, 38 points) et Laval (9ème, 32 points).  De plus les Avranchais comptent un match en retard qu’ils disputeront le 17 mars à Bastia-Borgo. Ce sera d’ailleurs le rendez-vous des Lyonnais vendredi prochain à 20h. Un choc pour lequel Laurent Roussey va devoir composer avec de nombreux absents. Maxime Hautbois passe jeudi devant la commission de discipline de la FFF et pourrait voir sa sanction dépasser les 3 matchs déjà purgés. A cela se rajoute celle d’Hamadi Ayari et d’autres soucis sur lesquelles Laurent Roussey est revenu en conférence de presse.

Lyon-Duchère A.S. 1-4 U.S. Avranches M.S.M (1-2; 0-2);  23ème journée de National, Stade de Balmont. 

Lyon-Duchère AS : 30. Kacou ; 33. J.Ndiaye, 18. Y.Ndiaye, 25. Sall, 28. Grain ;  6. Fadhloun, 21. Hachi, , 22. Ezikian (capitaine), 24. Banor ; 26. Kebbal, 11. Rivas.

Remplaçants : 8. Gandi, 10. Bouderbal, 14. Dekoke, 15. Konaté, 16. Maître.

Buteurs : 11. Rivas 10’

Passeurs décisifs : 22. Ezikian 10’

Changements : 15. Konaté pour 28. Grain 57’, 10. Bouderbal pour 21. Hachi 76’

Carton jaune : 21. Hachi 15’

Carton rouge : 33. J.Ndiaye 27’

Entraîneur : Laurent Roussey

U.S. Avranches M.S.M. : 1. Beuve ; 6. Callegari, 8. C.Boateng (capitaine), 14. Danger, 17. Essende Mbongu ; 20. Seance, 22. Lobry, 26. Coulibaly ; 28. Magnon, 29. Savane, 34. Launay.

Remplaçants : 2. Georgen ; 9. Nilor, 12. Jean Baptiste, 16. Blaichet, 27. Mlaab

 

Buteurs : 8. C.Boateng 5’, 17. Essende Mbongu 16’, 48’ (2 penalties), 9. Nilor 90’

Changements : 9. Nilor pour 17. Essende Mbongu 76’, 12. Jean Baptiste  pour 6. Callegari 78’

Cartons jaunes : 20. Seance 37’, 70

Carton rouge : 20. Seance 70’

Entraîneur : Fréderic Reculeau.