Yann Cucherat va participer à ses 4e Olympiades. Le capitaine de l’équipe de France de gymnastique évoque sa discipline et les Jeux, qui vont arriver très vite. On a même trouvé le temps de parler de politique… et même des législatives !

Yann Cucherat est disponible et détendu, à l’approche des Jeux Olympiques de Londres 2012. Pour autant, ce n’est pas dans son tempérament « d’être très confiant à l’approche d’une compétition aussi importante que les Jeux. Mais c’est ce qui me permet de bien rester concentré sur mes objectifs sportifs, de rester dans ma bulle et d’être vigilant jusqu’au bout. » Il prévient qu’un excès de confiance peut faire passer à côté de l’événement. Il sait de quoi il parle, ce seront ses quatrièmes JO. « C’est une vraie chance pour moi d’avoir déjà participer à trois Jeux. Ceux là auront une saveur particulière. C’est une nouvelle aventure qui débute, de nouveaux souvenirs. » D’ailleurs, le capitaine de l’équipe de France de gymnastique veut les vivre comme si c’était la première fois, en plus nostalgique car ce seront surement ces derniers.

Un moment formidable pour les sports amateurs

Sur l’opportunité d’être sur le devant des projecteurs, le gymnaste sait que « les JO sont un moment essentiel. On a à cœur de bien y figurer. Beaucoup de sports amateurs ont besoin d’être découvert par la grand public. »

Pour le natif de l’Ain, des Jeux réussis sont des Jeux où on n’a pas de regrets, « où on a tout mis en œuvre pour réaliser nos mouvements de compétition. Peu importe la place, peu importe d’être en finale, d’avoir une médaille, peu importe la médaille. »

En tant que Capitaine de l’équipe de France de gymnastique, Yann Cucherat a un rôle d’accompagnement mais n’en fait pas des tonnes. « Je suis là en simple conseiller, en simple accompagnateur ». Aussi reste-t-il concentré sur sa pratique. « Au Village Olympique, on reste tous concentré sur ce qu’on a à faire. On essaie de ne pas se perdre. J’ai avant tout travaillé pour être performant ». En gros, « être présent pour les autres en étant bien concentré sur (mon) travail. » C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Pour aller plus loin,  la vidéo de l’interview où on parle de la gymnastique, des Jeux… et de politique (3’24”).

Pour ceux qui ont une bonne connexion, possibilité de mettre la vidéo en HD. Bon visionnage

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.

Les derniers articles par La rédaction (tout voir)