Le Petit Futé lance son guide touristique « Lyon City Book 2020 » ce jeudi 7 novembre. Le LBB s’est vu invité en compagnie des différents partenaires  du guide à la soirée de lancement. Cette année, c’est le Cirque Imagine qui est choisi comme lieu de rendez-vous pour l’événement. Ce fut l’occasion pour Anthony Serex, un des auteurs du guide, de nous présenter les ficelles de cette édition.

La soirée se déroule sous l’un des grands chapiteaux du cirque : « Tous les ans nous faisons cet événement dans un lieu différent, atypique. On les connaît depuis longtemps. Ils sont là depuis 2012. Un peu excentrés, les gens les connaissent peu. Nous voulions les mettre en avant et que ce lieu fantastique existe pour nos partenaires et nos lecteurs. C’est du cirque contemporain sans animaux qui est composé d’un dîner, d’un spectacle et d’un cabaret. », nous dit Anthony Serex.

Différents acteurs locaux sont  par ailleurs venus pour représenter le terroir régional : vignerons, pâtissiers … 

« Notre cœur de marché c’est la France »

Le Petit Futé est à la base « un guide indépendant de bonnes adresses créé [en 1976] à Nancy par deux étudiants [de HEC] pour donner de bonnes adresses pour d’autres d’étudiants », nous raconte Anthony Serex, qui y est auteur depuis 26 ans. Il souligne par ailleurs que son indépendance est toujours préservée aujourd’hui. Les Français sont par ailleurs au centre de l’attention de l’entreprise d’édition de guide : 98% des parutions sont en français pour les voyages en France et dans le monde.  Avec 400 à 500 titres par an, il se place à la première place en Europe dans le nombre de parutions de titres. Parmi ceux-là, on retrouve des guides thématiques comme sur le chocolat, ou la bière par exemple. Certains sont par ailleurs des titres insolites, comme le dernier paru sur la Corée du Nord. À ce sujet, Anthony Serex nous dit sur le ton de l’humour : « de toute façon, personne n’y va et personne n’y revient ». Les lecteurs ont par ailleurs la possibilité de créer leur propre guide sur mesure

Le développement durable et l’anti-gaspillage comme crédo

L’équipe du Petit Futé a souhaité mettre en avant ces deux thèmes dans le guide de cette année. Notamment quand l’ « on voit les gâchis qui peuvent être faits dans les restaurants ou chez les traiteurs » nous dit l’auteur. Il rajoute que par exemple ils ont mis en avant depuis deux ans « une association qui s’appelle « Récup et Gamelle » qui récupère les invendus chez les restaurateurs et traiteurs pour les recycler en faisant des confitures, des compotes, des pains … Nous on voit ce qui marche dans la consommation c’est le vrac, l’absence de sachet. Tous les partenaires présents ce soir par exemple ont des ustensiles en bois ou en amidon. Ces thèmes nous tiennent à cœur cette année. On souhaite tendre vers une consommation responsable.»

Top 5 féminin pour 2020

Toutes les années, le guide touristique met en avant 5 personnalités lyonnaises . Pour cette édition, ce sont cinq femmes qui finissent dans le top et qui ont « changé le visage de Lyon“. On y retrouve notamment Arlette Hugon, chef restauratrice du bouchon lyonnais Chez Hugon, un coup de cœur de l’auteur : « Pour moi elle est merveilleuse. C’est la Lyonnaise par excellence… C’est une vieille dame fantastique Arlette Hugon. Ses parents étaient mariniers sur la Saône, et ils l’ont « abandonné » à Lyon à une famille qui l’a élevée. Elle a été mise en nourrice chez des gens riches qui s’en sont plus servies comme une bonne. On lui a appris à cuisiner mais comme les mères lyonnaises d’autrefois. C’est-à-dire que les mères lyonnaises étaient des gens pauvres, que les soyeux employaient. On leur apprenait à faire de la très bonne cuisine gastronomique. Quand elles rentraient chez elles, vu qu’elles n’avaient pas d’argent, elles faisaient les fins de marchés et récupéraient les abats. Et c’est comme ça que la cuisine lyonnaise est née. C’est avec des femmes comme ça. Elle est la dernière représentante de ces mères et elle est présente ici parmi nous. »

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.