A 22 ans, Melek est étudiante en sciences politiques en Turquie. Elle a rejoint cette année, les bancs de l’université Lumière Lyon 2, toujours en sciences politiques dans le cadre d’un échange Erasmus. Après une année de cours et avant de repartir, elle a prolongé son séjour avec deux mois de stage en tant que journaliste au Lyon Bondy Blog.

Quelques appréhensions et beaucoup de motivation, tel était son état d’esprit avant de débuter son stage. Des appréhensions au niveau de la langue notamment car jamais, elle n’avait fait d’interviews auparavant et le faire en français était un exercice assez particulier. Au niveau de ses expériences, Melek a eu l’occasion d’écrire quelques articles sur le thème des sciences politiques, son domaine de prédilection. Elle a donc pu découvrir le monde journalistique, les pratiques, les différentes formes d’écritures et surtout, elle a pu améliorer ses connaissances en français.

Au Lyon Bondy Blog, ses journées ont souvent été différentes : la journée débute à 9h, s’en suit alors diverses missions : rédaction d’articles, réalisation d’interviews, captures d’images et de sons avec parfois du montage vidéo. Malgré la barrière de la langue, Melek affirme : « je fais toujours relire mes articles par diverses personnes qui me corrigent puisque je fais encore des fautes ». Mais au fil du temps, les fautes de grammaire et de syntaxe ont peu à peu diminué. Être journaliste au Lyon Bondy Blog, c’est aussi travailler avec de nombreux acteurs de la ville et de la métropole de Lyon, un enjeu que Melek a compris. Elle dit aussi avoir pu découvrir le langage journalistique, avec l’utilisation d’un vocabulaire particulier ainsi que l’utilisation de Wordpress : au final, ce fut un stage enrichissant !

 

Le journalisme en France pour pallier au contrôle de la presse en Turquie.

Par le biais de ce stage, Melek a voulu découvrir l’horizon médiatique français. Lorsqu’on lui demande si elle aimerait désormais devenir journaliste par la suite, sa réponse est « oui, mais en France, ici la presse est libre, elle ne l’est pas en Turquie ». En France ou ailleurs, puisqu’elle souhaite exercer cette profession dans un pays francophone, elle pense donc également au Canada.

Mais le retour en Turquie aura forcément lieu et il est prévu dans quelques jours. Melek doit terminer sa licence qui contrairement au cursus universitaire français, se fait en quatre ans. Elle espère et prévoit de revenir pour son master où elle aimerait intégrer l’ENS (l’École Normale Supérieure de Lyon).

Melek s’apprête à retourner en Turquie, pour terminer sa licence

La France, Lyon mais pas que !

Durant cette année Erasmus, Melek nous avoue avoir apprécié la gastronomie française : « les croissants, les pains au chocolat, le vin » mais également divers événements comme la Fête des Lumière, le Festival Lumière.

Elle a également profité de son séjour en France pour visiter d’autres villes comme Avignon ou Dijon.

 

Sur le départ, Melek a amené au Lyon Bondy Blog de la bonne humeur, du dynamisme et par sa positivité, une ambiance agréable quotidiennement.