Battu la semaine dernière  sur le terrain du Havre, l’ASUL Vaulx-en-Velin défiait les Franciliennes de Stella Saint-Maur. Un match qui opposait les troisième et quatrième du classement. Les Rhodaniennes ont montré leur mauvais visage en s’inclinant pour la première fois à domicile 33 / 27.

 

Comme souvent depuis le début de saison les Vaudaises ont connues quelques difficultés à démarrer la rencontre. Ecrasées par les Havraises 31-20, les Lyonnaises ont encaissé les trois premiers buts de la rencontre avant de recoller à la hauteur des joueuses du Val-d’Oise. Après le premier quart-d’heure l’écart est toujours de +3 en faveur des visiteuses. Les visiteuses ont pu compter sur un excellent match de leur gardienne Gaelle Felix-Theodose (12 arrêts). Elie a d’ailleurs été désigné meilleure joueuse de la rencontre pour l’équipe visiteuse. Les attaquantes vaudaises, à l’image de la capitaine Nina Brkljacic, se sont heurtées à une défense agressive, sanctionnée à 6 reprises par des exclusions temporaires. A noter également que jusqu’à la fin de la saison, le club devra se passer de Maïmouna Fofana,  victime d’une rupture des ligaments du genou à l’entraînement. Estel Memana sera absente une quinzaine à cause d’une entorse de la cheville.Du côté du terrain les Lyonnaises comptent quatre buts de retard à la mi-temps. Outre l’intensité défensive insuffisante, le banc lyonnais a désapprouvé certaines décisions arbitrales, arguant du manque de cohérence du corps arbitral.

Pauline Leythienne a tenu bon en vain

La gardienne remplaçante Pauline Leythienne a sorti un de ses meilleurs matchs. Elle a stoppé 14 tentatives adverses. C’est en attaque que les lyonnaises ont pêchées. Elles ont manquées 22 tentatives  sur 49 (environ 55% de réussite) dont 5 pour Nina Brkljacic et 7 pour Koumba Cissé. Côté francilien le bilan est bien plus flatteur : 33 buts en 52 tentatives (63% de réussite). Après la défaite des joueuses d’Aulnoye-Aymeries (Nord) contre Le Havre, les Vaudaises sont quatrième. Pour conserver cette place, synonyme de qualification en play-off, elles devront remporter les matchs à l’extérieur. Prochaines étapes à Noisy-Le-Grand (Seine-saint-Denis) le samedi 27 octobre à 20h15 et à Octeville-sur-Mer (Seine-Maritime) le 10 novembre à 20h15.

Les réactions d’après-match 

Malgré le soutien d’une centaine de spectateurs, les joueuses de Romain Conte n’ont pas trainées sur le terrain. Le sentiment qui semblait dominer à la sortie était la frustration.  A la sortie de la salle,  Marion Lorin est une des rares joueuses de l’ASUL à s’exprimer : « nous sommes maintenant  au pied du mur, nous n’avons plus le choix, plus de joker. On a le déplacement à Noisy qui sera très compliqué ». « Ce soir il nous a manqué de l’agressivité, beaucoup d’envie d’aller vers l’avant et donc de la réussite » rajoute-t-elle avant de regretter les occasions manquées, notamment en supériorité numérique. L’ancienne internationale Angelique Spincer (69 sélections en équipe de France) a réagi à la performance de ses joueuses. « Ca a été un match abouti de notre côté même si nous avons beaucoup de choses à travailler » a réagi la vice-championne du monde 2011. Elle a également réagi aux nombreuses exclusions temporaires contre son équipe : « C’est encore plus fort de gagner ce match avec beaucoup d’infériorités numériques. On a un  jeu un peu physique donc il y aura des matchs où ça ne passera pas ». Sa capitaine Marlène Guillon a trouvé d’autres motifs de satisfaction : « nous nous sommes appliquées à régler nos petits problèmes de communication en défense ce soir. Nous sommes satisfaites de notre prestation ».  Provisoirement deuxième de la poule, le club saint-mauriens recevra le leader havrais lors de la prochaine journée. Le match retour est prévu le 9 février.

Mi-temps: 14-18  / 13-15  Total : 27 / 33

Composition ASUL :

82. Callave (g.); 41. Brkljacic (cap.) 31. Sochay, 89. Boisorieux, 22. Grange, 5.  Lorin, 21. Baudeneau.

Remplaçantes : 9. Guidani, 11. Ikondo, 10. Morel, Leythienne (g.), 27. Sias, 94. Sfar ben Chker

Exclusions temporaires 2’  : n°94 (*2), n°22

Stella Saint-Maur : 94. Felix-Theodose (g.);  9. Andretti, 7. Nguekwian Yimga, 77. Gakidova, 19. Guillon (cap.), 18. Kouaya, 10. Diarra.

remplaçantes : 6. Gaillard, 11. Louis, 26. Mellano, 26. Sacko, 71. Sainte-Rose, 21. Vanbostal, 88. Virginius

Exclusions temporaires  2’ : n°77, n°7, n°6, n°19, n°88, n°18