L’ASUL Vaulx-en-Velin a subi sa deuxième défaite en autant de rencontres de play-off. Les Vaudaises ont mené de 3 buts mais s’inclinent 27-25 contre les Girondines de Mérignac.

 

Battues lors de leur première rencontre par Celle-sur-Belle (Deux-Sèvres) 28-25, les joueuses n’ont pas su corriger le tir contre Mérignac.  Sur le papier les deux équipes sont assez proches mais les Girondines ont mieux entamé la rencontre. La gardienne Amandine Balzinc commença par écœurer les coéquipières de Nina Brkjljacic par ses arrêts dont un tir puissant, à bout-portant de Florence Morel capté. Malmenées par l’impact physique des Mérignacaises qui écopent du premier carton jaune au quart-d ’heure de jeu pour Maëva Guillerme. C’est le moment choisi pour les joueuses de Romain Conte pour prendre l’avantage au tableau d’affichage. Un avantage qui durera jusqu’à la mi-temps même si l’ASUL aurait pu profiter de l’infériorité numérique due à l’exclusion temporaire sanctionnant la demi-centre Victoire Nicolas. Ce sera finalement 1 but d’avance au retour des vestiaires : 14-13.

L’optimisme des spectateurs

Tandis que les jeunes joueuses d’Anonnay mettaient l’ambiance en tribune pour encourager les Vaudaises, les spectateurs appréciaient une rencontre rythmée et physiquement engagée.

 

Un avantage dilapidé

Alors que les Vaudaises mènent 16-15 après 33’ de jeu, Mérignac va subir une nouvelle infériorité numérique à la 34ème (91. Marine Desgrolard).  Une supériorité numérique qui permettra à l’ASUL de compter jusqu’à 3 buts d’avance.  A la 39ème minute la numéro 6 Nelly Carla-Alberto écope d’une deuxième expulsion temporaire. Alors qu’elles pensaient avoir fait le plus dur à dix minutes du terme les Lyonnaises vont voir leur adversaire revenir dans la dernière ligne droite. Les deux dernières minutes seront fatales aux espoirs des locales et Mérignac s’impose 27-25.

Il s’agit du deuxième succès consécutif dans ces play-offs des joueuses entraînées par Raphaël Benedetto. Elles avaient créées la surprise en dominant les Alsaciennes d’Achenheim-Truchtersheim 36-31. Elles recevront le  Havre Atlhetic Club, Pour Vaulx-en-Velin le prochain rendez-vous sera à Plan-de-Cuques. 

Les réactions

 Parmi les réactions recueillies à la fin de la rencontre celle du vice-président de l’ASUL Pascal Jacquet qui se projette avec sérénité sur l’année prochaine en D2.

Sa joueuse Meredith Guidani estime qu’elle et ses coéquipières auraient dû conserver leur avantage :

Côté Girondin, l’entraîneur Raphaël Benedetto pointe la difficulté de jouer l’ASUL et l’inconstance de ses joueuses :

Sa capitaine et pivot Tiphaine Olivar a tenu à saluer sa gardienne Amandine Balzinc, joueuse du match, et ses 14 arrêts :

 Feuille de match : 14-13; 11-14. 

ASUL Vaulx-en-Velin : 41. Brkljacic (5/12); 21. Baudeneau (0/0); 89. Boisorieux (4/8); 91. Cissé (2/4); 22. Grange (1/2); 9. Guidani (2/2); 11. Ikondo (4/6); 5. Lorin (0/0); 17. Memana (1/4); 10. Morel (1/4); 14. Phan (0/0); 27. Sias (5/6, MVP).

Réussite : 25 / 48 = 52%

Gardiennes : 16. Leythienne 8 arrêts; Mengue 3 arrêts. 

Cartons jaunes : Romain Conte; 89. Boisorieux; 41. Brkljacic; 17. Memana.

2′ : 22. Grange (2 fois); 5. Lorin; 10. Morel.

 

Merignac : 6. Alberto (2/5); 73. Daquin (1/4); 92. Deroin (8/14, 1 arrêt); 91. Desgrolard (2/4); 5. Grollier (4/8); 7. Guillerme (2/3); 33. Houessinon (0/1); 11. Nicolas (3/4); 13. Olivar (5/6).

Réussite : 27/50 = 54%.

Gardiennes : 17. Balzinc 14 arrêts, 0/1 au tir. 

Crédit photo : Etienne Aazzab / Lyon Bondy Blog

Propos recueillis par Hugo Dervissoglou.