Pour la dixième journée de National, Lyon-Duchère recevait l’équipe de Marignane-Gignac. Une équipe promue qui a créée la surprise la semaine dernière en dominant le leader Laval 2-0. Ils ont à nouveau fait mieux que résister et arrachent un nul logique 1-1.

 

Face à une équipe promue,  Lyon-Duchère a connu vingt premières minutes compliquées.  Les visiteurs ont décidés de presser haut pour empêcher les Lyonnais de poser le jeu. Sur le plan défensif, ce plan a porté ses fruits mais offensivement il n’y aura à signaler qu’une frappe enlevée à la 16ème minute. Sevré de ballon, Cédric Tuta a vu la défense lui offrir son premier ballon dangereux à la 10ème minute. Une passe en retrait mal appuyée qui a forcé le portier Samir Kouakbi à tacler en dehors de sa surface. Il faudra attendre la 22ème minute pour voir la première frappe cadrée du match. Une frappe puissante à 20m d’Hamada Ayari, repoussée des deux poings par le gardien. A partir de ce moment, Lyon-Duchère A.S va prendre le contrôle du jeu et multiplier les situations sur coup de pied arrêtés. C’est à la 40ème, d’un coup-franc enroulé au point de pénalty que Franck Julienne trouve la tête de Youssoupha Ndiaye. Le nom du N°18 duchèrois figurait parmi les remplaçants d’après la feuille de match. Il a finalement remplacé à la dernière minute Matthieu Ezikian.

 

Youssoupha Ndiaye ouvre le score de la tête. Crédit photo : Hugo Dervissoglou / Lyon Bondy Blog

Les visiteurs finissent par égaliser 

Comme en première mi-temps les Duchérois ont laissé la possession du ballon à leurs adversaires. Entreprenants, Marignane-Gignac n’est pourtant pas parvenu à inquiéter Maxime Hautbois. Pas plus de travail pour son homologue Samir Kouakbi. A la 70ème, Cédric Tuta a fait parler sa puissance et sa technique pour déborder et centrer en retrait. Mais la défense repoussait sans difficulté. La grosse occasion du deuxième acte sera à l’actif de Yanis Akeb Daoud. Un coup-franc, semblable a celui du but lyonnais,  qui obligea Maxime Hautbois a une parade main opposée. La juste récompense interviendra à la 40è sur un centre-tir repris juste devant Maxime Hautbois par Jérémy Bru. L’attaquant marignanais inscrit son troisième de la saison. comme face à Laval la semaine dernière, les Bucco-Rhodaniens obtiennent un résultat positif. Les Lavallois s’étant imposés 2-0 dans le choc contre  Chambly, la Duchère pointe désormais à 3 points des leaders. Ce match prouve encore une fois, s’il le fallait, qu’en National il n’existe pas de match simple ou de petites équipes.

Les réactions des entraîneurs 

Pour l’ entraîneur de Marignane-Gignac, Patrice Eyraud, ce nul  confirme la bonne forme de son équipe. « Encore une fois ce soir nous avons payé cher une petite erreur. La bonne nouvelle c’est que nous revenons au score ». « En National aucun match n’est gagné à l’avance. Ce match on le débloque sur un coup de pied arrêté » déclare Karim Mokkedem. Le coach lyonnais ajoute : « on doit mener 2 ou 3-0 mais leur égalisation est méritée en deuxième mi-temps. » Il pointe les faiblesses des joueurs de  couloirs mais a tenu à saluer la prestation des arbitres. « Ils n’ont pas influé sur le résultat du match en ne commettant pas d’erreurs » conclut-il.

 

Stade de Balmont, Arbitre : Sylvain Palhies. Mi-temps : 1-0

Lyon-Duchère A.S :

1. Hautbois – 2. Thetika – 5. Seguin (cap.) – 8. Romany – 32. Shiashia (11. Rivas 88’) – 18. Ndiaye – 24. Banor – 23. Ayari – 7. Atik – 10. Julienne (22. Ezikian 73’) – 14. Tuta (20. Mendes 88’)

remplaçants : 16. Garcia, 20. Mendes – 11. Rivas – 35. Labonne – 22. Ezikian

Buteur : 18. Youssoupha Ndiaye 40’

Passeur décisif : 10. Franck Julienne

Carton jaune : 22. Matthieu Ezikian 79’

Marignane-Gignac F.C. : 

1. Kouakbi – 18. Djacko – 22. Renaut (cap.) – 21. Parpeix – 20. Zedadka – 17. Sagou – 25. Benhaim – 14. Assoumin – 19. Temmar (7. Bosca 66’) – 27. Akeb Daoud (5. Coulomb 76’) – 9. Bru (2. Ben Ahmed 90’)

remplaçants : 16. Zaccarelli, 5. Coulomb, 2. Ben Ahmed , 7. Bosca

Buteur : 9. Jérémy Bru 85’