Dans le cadre du Festival Fêtes Escales 2009 organisé par la ville de Vénissieux, plusieurs artistes ont donné des concerts gratuits du 11 au 14 juillet. Retour sur cet événement culturel…

 Pour un Brésilien, fan de rap français, il y a un artiste à ne surtout pas manquer. Il s’agit du rappeur Kery James, auteur charismatique de la célèbre chanson “Banlieusards”. Une chance pour moi, le rappeur se produisait gratuitement à Vénissieux lors du Festival Fêtes Escales, samedi dernier.  Avant même d’aller à un tel concert, je me demandais comment ce serait d’y aller, l’ambiance, les gens, etc. J’ai mis une semaine pour trouver quelqu’un pour m’accompagner.Une amie chinoise assez coincée. Et c’était parti !

Une fois sur place, on fut étonné de voir des parents avec leurs rejetons. “On a appris grâce à un ami de mon fils qu’il y aurait ce festival. On a donc décidé  de venir pour voir. L’ambiance est calme,  on est venu en famille, pourquoi pas ?” dit Christine, 44 ans qui était au concert avec ses trois enfants. Je lui ai demandé si elle trouvait normal d’aller à un concert de rap avec des enfants: “Tout à fait. Ca ne craint pas du tout.C’est vrai qu’il faut faire un tout petit peu attention, car les jeunes bougent bien plus, mais rien de dangereux” affirme la mère.

Une telle présence s’expliquait aussi par le fait que toute la journée fût consacrée à la jeunesse avec plein d’ateliers, échanges d’expériences et stands. Le concert de Kery James s’est bien déroulé. Le rappeur a joué les principaux morceaux de son nouvel album “Le retour du rap Français”. Mais il a aussi donné le plaisir au public d’écouter des anciens morceaux qui ont marqué la carrière du rappeur comme “Banlieusards”, “Hardcore” et “L’impasse”.“Je suis vraiment contente de le voir ici proche de nous. A chaque fois que j’écoute ses morceaux sur mon MP3, je sens qu’il comprend vraiment ce qui se passe dans nos têtes, ce qui se passe dans nos vies.” Audrey, lycéenne présente au concert.

Ce fut donc un accueil ultra positif pour celui qui “avec ou sans victoire de la musique” réprésente “les mecs de cité, celles qui élèvent leurs gosses seules, paient leur loyer seules, pleurent à s’noyer seules”. Les jeunes de Vénissieux et de Lyon remercient la ville pour ce concert et l’organisation du festival.

Auteur : Alesson Souza

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.