Ce dimanche 12 mars s’affrontaient sur le terrain du Stade de la Sauvegarde, de Lyon-La-Duchère, les U19 du RC Lens et de l’AS Duchère. Cette huitième de finale très attendue de la Coupe Gambardella, avec ses 600 spectateurs, débute avec le coup d’envoi à 15h, après l’arrivée sous les tambours de l’équipe de la Duchère.

Entrée des joueurs de la Duchère sur le terrain. Photographie : Inès Mitanne

 

Première mi-temps : Dès les trois premières minutes du match, le gardien de la Duchère est blessé. En effet, l’équipe Lensoise est très offensive, elle occupe déjà l’autre moitié du terrain à la 10’, très proche des buts, et ce sont de nombreuses fautes et hors-jeux qui empêchent la Duchère de construire la défense. À la 20’ Lens marque 1-0 grâce à une tête de Modibo SAGNAN en corner. La Duchère redouble d’effort, sa défense et passe à l’attaque, et à dix minutes de la mi-temps, les attaquants de la Duchère se démènent devant le filet adverse. On peut noter les trois tentatives de but acharnées de BELHERIR Yamin.

Les deux équipent s’affrontent avec un équilibre de force remarquable, à l’approche de la mi-temps les joueurs se battent en défense comme en attaque. A 15h47 l’arbitre siffle la mi-temps.

1-0 à la mi-temps pour Lens

Interview des spectateurs à la mi-temps :

Jessim, un supporter de l’AS Duchère : « Duchère bloque très bas, sauf au bout des 15 minutes où ils ont commencé à se réveiller. En tout cas, c’est un match avec du mouvement, les deux équipes sont bonnes. »

Wassim, un spectateur neutre : « J’ai l’impression que l’arbitre est en faveur de Lens, et je suis déçu par le comportement de cette équipe. Ce match c’est pas l’OL/PSG du championnat de France mais il est à jeu égal, ça rend le truc intéressant. »

De nombreuses fautes durant la seconde période. Photographie : Inès Mitanne

Deuxième mi-temps : 16H02, les joueurs rentrent sur le terrain et la Duchère attaque dès les premières secondes du match. Après deux tirs bloqués par le goal Lensois Bryan BERNARD, un carton jaune est donné à la Duchère pour tacle. L’arbitrage très contesté depuis le début du jeu par le public, qui le juge en faveur de Lens, cause l’arrêt du match à 16h11. L’arbitre de touche aurait reçu des cailloux, mais sans preuve matérielle le match reprend quatre minutes plus tard.

A la 65’ un second carton jaune est donné à l’équipe lyonnaise, les fautes et les touches se multiplient des deux côtés, on sent que la tension monte sur le terrain comme dans le public. Après un long combat en milieu de terrain, le latéral-droit lyonnais Karamba DIABY marque un but à la 76’ et permet d’égaliser.

Très vite la roue tourne, à la 78’ le n°3 de Salah Edine MILOUDI marque par erreur contre son camp, et lors d’une seconde attaque le Lensois Tom DUCROCQ marque un troisième point à la 81’ point grâce à l’erreur d’appréciation du goal lyonnais : la balle a tourné dans ses mains avant d’arriver dans les filets devant le visage surpris des spectateurs. À 16h54 le match se termine par la défaite de l’AS Duchère, battue 3-1 par RC Lens.

Arrêt de jeu de la seconde mi-temps. Photographie : Inès Mitanne

Réactions d’après match :

AS DUCHERE

Mohamed Ali METOUI – Entraîneur : « On reviendra plus fort l’année prochaine, le temps nous fait progresser et notre stade évolue. En huitième de finale cette année, on peut espérer être en quart l’année prochaine. Les gars ont tout donné, mais il faut tout de même progresser en maturité et en rigueur, choses à avoir pour jouer en pro. On a de la qualité à la base mais il faut plus d’exigence. Je reste plus déçu par le scénario que par le résultat du match. »

Karamba DIABY – n°2 : « On s’attendait à un match compliqué, on était bien préparé et après la mi-temps on avait une grosse détermination… Mais l’arbitre avait l’air de donner l’avantage et l’enjeu était de taille donc ça nous a sûrement un peu découragés. On garde quand même la tête haute. »

RC LENS

Patrice VANDEPUTTE – Entraîneur : « Match difficile car le public est un peu chaud et les coup-francs en seconde mi-temps ont tous été un défi, mais mes joueurs étaient prêts quinze jours avant le tirage. On a fini à dix sans notre défenseur Corentin CAL et malgré tous les arrêts du jeu ils ont gardé la tête froide. »

Arthur Champemois – Capitaine : « L’ambiance était tendue et le match fort haché. Cette ambiance autour faisant un peu sortir certains joueurs des contours du match mais la pression était compréhensible. Je suis fier de mon équipe, quand ils ont égalisé on pensait au penalty et que nos chances de gagner étaient plus minces. Nos buts étaient chanceux mais on les a aussi bien cherchés. »

Le tirage au sort des quarts de finale aura normalement lieu le mardi 14 mars et les rencontres se joueront le dimanche 9 avril.

Article écrit par Inès Mitanne

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.