• Ce samedi 29 février, la salle des Gratte-Ciel de Villeurbanne accueillait la confrontation entre l’ASUL Vaulx-en-Velin et Sambre Avesnois. Malgré une entame de match extrêmement compliquée pour les vaudaises avec 9 points de retard dès la 10ème minute, elles finissent par l’emporter 27-25.

Il y avait du monde ce samedi soir pour soutenir les lionnes, durant la 1ère journée des playdowns opposant l’ASUL au SAHB. Dès les premières minutes, le match est dominé par les visiteuses, qui sont efficaces en attaque, alors que l’ASUL peine à rentrer dans le rythme.

L’ASUL absent pendant 15 minutes

Malgré les tentatives de Lola Berrais et Fatma Sfar, les vaudaises n’y arrivent pas : le SAHB impose le rythme dès le début du match, en inscrivant 9 buts en 10 minutes. Les lionnes ne sont pas dans le rythme, alors que les aulnésiennes ont déjà 7 buts d’avance.

 Offensivement, Sabrina Abdellahi fait mal à l’équipe de Vaulx-en-Velin, en trouvant des ouvertures dans la défense, aidée par la 74 Rehab Abdeltalib. Vers la 15ème minute, l’équipe de Vaulx-en-Velin commence à jouer : des contre-attaques sont initiées sur les arrêts de Léa Fargues, notamment via Lola Berrais. Fatma Sfar réussit de nombreux tirs, alors que la défense vaudaise s’organise mieux. Ce mixte permet aux lionnes de revenir dans le match, grâce à un dernier tir réussi de la capitaine Marion Grange, 14-14 à la mi-temps.

Interviews des supporters :

 

 

Une fin de match intense

La deuxième mi-temps est bien plus serrée : les deux équipes sont à fond dans le match. Il y a beaucoup plus de contacts, et les chutes s’enchaînent. On observe plus d’implications en défense des deux côtés, ce qui mène parfois à des cartons ou des exclusions de 2 minutes. L’entrée de Cloé Ramel fait du bien à l’ASUL, grâce à cette implication défensive justement, et à son travail en attaque. Sabrina Abdellahi continue de faire un excellent match, mais elle est beaucoup plus empêchée par les vaudaises. La victoire de Vaulx-en-Velin repose sur les derniers arrêts décisifs de Léa Fargues, irréprochable en fin de match, et aux buts de Lola Berrais et Fatma Sfar, qui permettent à l’ASUL de mener 27-25 à la fin de la rencontre.

Interviews des coachs et joueuses :