L’ASVEL l’emporte in extremis ce dimanche face à la RCHCC d’Hyères-Carqueiranne après avoir été menée pendant toute la première mi-temps. À l’issue du match, les Villeurbannais s’imposent à domicile 21 à 16 et se hissent à la 3ème place de la poule 4 de Fédérale 1.

Remise en jeu par les Villeurbannais dans le camp hyérois à la 61ème minute (crédits sources : Florent CLERQ)

L’ASVEL Rugby jouait gros ce dimanche après-midi au stade Georges-Lyvet. En septembre dernier face à la RCHCC d’Hyères-Carqueiranne, les Villeurbannais avaient été malmenés et avaient regagné les vestiaires du stade hyérois sur la très large déculottée de 51 à 12. Michel, un adhérent du club hyérois évoquait « une victoire sans gloire de Hyères contre l’équipe de réserve de l’ASVEL ». Son pronostic était toutefois plus réservé quant au match retour de ce dimanche, car « aujourd’hui, ce n’est plus le menu fretin que l’on affronte.».

Le suspense est resté entier jusqu’au bout. Dominés durant toute la première mi-temps, les Villeurbannais ont encaissé dès le premier quart d’heure un essai hyérois inscrit par Sanaila Radevokula et transformé par Bruno Lancelle, ainsi que deux pénalités aux 23ème et 34ème minutes, toujours par Lancelle. Romain Bournel a toutefois permis à son équipe de garder la face en inscrivant et  transformant un essai à la dernière minute avant la pause. À la mi-temps, Hyères-Carqueiranne menait 13 à 7 : « on joue mal », grognait le numéro 6 villeurbannais. Qu’à cela ne tienne, ses collègues l’ont rabroué, caractère et solidarité obligent !  

La seconde période s’est ouverte sous de meilleurs auspices pour les Villeurbannais, qui ont mieux résisté aux assauts hyérois, malgré une pénalité marquée par Lancelle à la 52ème minute. Après une courte période en défense, les joueurs de ASVEL sont passé en phase de conquête et ont grappillé le terrain mètre par mètre pour se frayer un chemin jusqu’aux poteaux adverses. Bournel a ainsi répliqué à la 66ème minute en marquant et transformant un second essai. Il est imité en toute fin de match par Maxime Casali qui inscrit un dernier essai, transformé une nouvelle fois par Bournel. C’est dans les toutes dernières secondes de jeu que l’ASVEL a fini par prendre l’avantage, coiffant ses adversaires au poteau. Un retournement de situation qui a fait grommeler les Hyérois et failli provoquer un affrontement entre deux joueurs. L’échauffourée a été fort heureusement bien vite étouffée et remplacée par les poignées de mains.

Bilan du match : « ça s’est joué à très peu, ça n’a pas été un match facile, glisse Michel. C’est la loi du sport ». Il ajoute être déçu de « repartir sur une défaite, surtout [qu’il] en a pour 4 heures de route. ».

Au terme de cette 14ème journée de Fédérale 1, les Villeurbannais comptent 35 points au classement de leur groupe. En reléguant le RCHCC de Hyères-Carqueiranne à la 5ème place, ils se hissent à la 3ème place, derrière Mâcon et Nîmes, respectivement à 39 et 38 points. L’année 2018 commence donc plutôt bien pour le club villeurbannais, après sa large victoire du 14 janvier contre le ROA Agde.

 

Florent CLERQ

 

La rédaction

Crée en 2008, la rédaction du Lyon Bondy Blog s'applique à proposer une information locale différente et complémentaire des médias traditionnels.