Organisé depuis quatre ans au Tennis Club de Lyon (en face du parc de la Tête-d’Or), l’Open Sopra Steria fait partie du circuit challenger, réservé aux joueurs les moins bien classés. Dans l’ombre des titans Nadal et Federer, les joueurs moins bien classés se disputent 90 points pour le classement ATP et un chèque plus accessible que ceux du circuit principal. 

Le circuit challenger est l’anti-chambre du circuit principal dont les matchs sont visibles semaine après semaine à la télévision. Comme les meilleurs joueurs, les habitués de ce circuit voyagent à travers le monde pour tenter de glaner les points qui leurs ouvriraient les portes du  Top 100. Intégrer ce club est synonyme de qualification directe pour Roland-Garros, l’Open d’Australie, Wimbledon et l’US Open , les tournois les mieux dotés financièrement. Pour autant certains joueurs naviguent encore entre les échelons pour consolider ce classement et tenter de glaner les points qu’ils ne pourraient pas obtenir sur le circuit principal en raison de la concurrence. En ce début de saison sur gazon, le tournoi de Lyon accueille également des joueurs n’ambitionnant pas de briller durant la courte saison sur herbe et évidemment ceux dont le classement n’est pas suffisant pour s’inscrire cette semaine dans les tournois du circuit principal . Le joueur le mieux classé cette saison est l’Espagnol Roberto Carbales Baena classé au 73è rang de la hiérarchie mondiale et vainqueur du côté de Quito en février.

 Un circuit pour faire ses armes

Loin de toute pression médiatique et peu prisé du public, excepté les connaisseurs, le circuit challenger est l’endroit idéal pour les jeunes qui débutent. Il est propice à de belles surprises comme l’année dernière avec le succès de Félix-Auger Aliassime alors âgé de seulement 16 ans et 10 mois. 

Pour les suiveurs avertis, ces tournois sont donc l’occasion de découvrir ceux qui constitueront le gratin du tennis  français et international de demain. Cette semaine les spectateurs auront l’occasion de découvrir un peu plus Corentin Moutet (19 ans, 130 ATP) qui disputera l’affiche du premier tour contre Félix-Auger Aliassime. Au programme également le revenant espagnol Pablo Andujar, absent durant près d’un an après une triple opération au coude. Autre espoir du tennis tricolore, Quentin Halys (135è)  débutera contre un qualifié , finaliste malheureux l’an dernier Mathias Bourgue (267è)  sera opposé au Suisse Laaksonen. Bénéficiaire d’une invitation Alexandre Muller (344è) aura affaire au Portugais Pedro Sousa 122è et troisième joueur le mieux classé à prendre part à la compétition.