Tout le monde connait, au moins de nom, une ou plusieurs associations caritatives. Beaucoup de personnes en font partie et les font vivre,  chaque association ayant son objectif : récolter des fonds pour l’éducation dans des pays pauvres, aide aux migrants… A Chazay-d’Azergues, l’association ‘‘Le Dépôt de Chazay’’ récolte des fonds pour des associations pour enfants malades… grâce à la bière.

A Chazay-d’Azergues, une commune  du Rhône à côté de Lyon, on mêle l’utile à l’agréable. ‘’Le Dépôt’’ est une association (loi 1901/loi sur les associations à but non-lucratif) caritative, et qui pourtant ressemble à première vue un simple bar associatif, dans un entrepôt aménagé. Mais c’est bien plus que ça. Andy Pabion en est le vice-président, et s’occupe de l’association avec trois autres personnes, dont Christophe Zedde qui est le président.

L’association propose à ses membres près de 100 bières, et stockerait environ  3000 bouteilles dans son entrepôt. Des boissons à consommer sur place ou à emporter, toutes dans les deux euros grand maximum.  Ainsi, chaque bière vendue rapporte un bénéfice d’environ 50 centimes. L’association compte environ 300 familles, soit plus de 600 personnes. Au début,  les membres étaient essentiellement de jeunes couples avec des petits enfants. Puis avec le temps, des personnes bien plus âgées sont arrivées, des personnes du 3ème âge. Ainsi, le bar associatif a réuni presque toutes les personnes de la commune, lui redonnant de la vie et permettant à tout le monde de mieux se connaître, qu’importe l’âge.  Pour Andy, c’est un lieu de convivialité : « ça a réuni tout le monde dans le village ».

Vendre de la bière pour récolter des fonds

Avec sa très grande variété de bières, ‘‘Le Dépôt’’  en a pour tous les goûts. Au départ, ce sont des amis en vacances qui voient un bar dans un entrepôt. Trouvant le concept sympathique mais ayant déjà leur entreprise, ils décident de plutôt monter un bar associatif et caritatif. Active depuis bientôt un an, l’association a déjà organisé de nombreuses soirées, parfois à thèmes. Des groupes bénévoles se produisent au bar une fois par mois, et tous les genres musicaux sont bienvenus.

‘‘Le Dépôt’’ a déjà pu reverser les bénéfices à des associations caritatives au cours de l’année précédente, comme l’Orchidée ou Docteur Clown.  Andy Pabion insiste beaucoup sur cette dernière soirée à la thématique country qui l’a beaucoup marqué. L’association a pu récupérer 1000 euros pour Docteur Clown, une association qui envoie des clowns dans les hôpitaux auprès des enfants malades. « Ça permet  aux enfants et même aux parents d’oublier pendant un moment la maladie. Certains membres sont déjà passés par là ».

Pour cette nouvelle année, ‘‘Le Dépôt’’ va voir pour se concentrer sur un gros projet caritatif. Les membres de l’association avait d’abord pensé à un chien d’aveugle pour un enfant. « Mais c’est très cher » reprend Andy : 20 000 euros le chien avec sa formation. Du coup, une autre idée est apparue : celle d’un robot. Pas n’importe lequel, un de ceux qui permettraient à un enfant hospitalisé de voir sa famille à la maison, ou ses camarades en classe. Comme un second corps contrôlé à distance. Et si cela fonctionne, peut-être que l’association continuera dans ce sens-là, plutôt que plusieurs petits projets par an.

L’association ‘‘Le Dépôt’’ de Chazay-d’Azergues a beau être jeune, elle a déjà accompli beaucoup. Elle a su réunir tout un village autour d’un verre de bière et elle vient en soutient à des enfants malades dans le besoin. Voilà une association peu banale, qui propose d’aider les enfants tout en buvant un verre avec des amis.