L’ASUL de Vaulx en Velin recevait hier soir le Havre pour le compte de la 3ème journée des Play-offs. Après la victoire du Havre la semaine dernière chez elle 32-22, face aux Vaudaises, les joueuses du HAC sont toujours en course pour la montée. Les Asulites, quant à elles, avaient à cœur de mieux faire devant leur public, enfin de retour dans le palais des sports.

Les Vaudaises avaient perdu le match aller, après une fin de rencontre difficile, batteries à plat. Ce match ne revêtait aucun enjeu pour les Asulites, contrairement aux Havraises qui devaient garantir leur victoire pour jouer la montée face à Celles Sur Belle. Ce match, marqué par la présence du public en chair et en os, était le dernier à domicile pour le collectif de Vaulx en Velin. L’équipe de Ludovic Seutchie était pénalisée par deux absences pour blessures, celles d’Adelina Ajdarpasic et d’Hillary Ikondo. Après une rencontre pleine d’intensité et malheureusement émaillée de nombreux ratés au tir, les lionnes se sont inclinées 21-30.

Les Vaudaises s’accrochent

Après un début de match plutôt équilibré, Le Havre ouvre le bal des exclusions dès la 6ème minute avec la n°79, Sharon Dorson pour antijeu. Cette sortie permet aux Vaudaises de passer devant les Havraises (4-3, 8ème). La pluie de 2 minutes d’exclusion continue de tomber sur les deux équipes, ce qui met en difficulté chacune d’elles (6-6, 13ème). L’exclusion de Marion Theys à la 18ème minute est le symbole d’une équipe de l’ASUL qui traverse alors un premier trou d’air en encaissant un 3-0 en 3 minutes. L’écart continue ensuite à se creuser, le HAC prend les devants et augmente l’intensité, (8-13, 22ème). Malgré une magnifique roucoulette de Sarah Baudeneau, la n°21 de l’ASUL et une exclusion temporaire du côté du Havre, les lionnes n’arrivent pas à remonter au score, (9-14, 25ème). La première mi-temps se termine avec une avance notable du côté des Havraises, (11-16).

Le Havre creuse l’écart  

La pression, exercée par les coéquipières de Léa Fargues, se fait sentir dès le début de la deuxième mi-temps. Les tensions entre les deux équipes recommencent à se faire sentir. Les entraîneurs des deux équipes écopent de cartons jaunes de la part des arbitres, à la 34ème et 36ème minute. Les lionnes retrouvent de l’allant et remontent au score (15-18, 37ème). Les tensions sont également présentes sur le terrain : les arbitres tentent tant bien que mal de calmer une échauffourée entre deux joueuses. Toutefois, même si les joueuses de l’ASUL augmentent l’intensité, elles ne parviennent pas à vaincre le dernier rempart que représente la gardienne Victoria Alric, auteur d’une performance exceptionnelle avec 8 arrêts dans le dernier quart d’heure du match. De nombreux tirs ratés finissent par les pénaliser. Les Vaudaises ont connu de nouveaux passages à vide, notamment de la 36ème à la 41ème minute où elles encaissent quatre buts sans répondre. Leur dernier but sera marqué à la 54ème minute, et les lionnes devront se contenter de ces 21 buts jusqu’à la fin du match. Score final : 21-30 pour le club du Havre.

Sarah Baudeneau, ailière gauche, élue MVP pour sa combativité sans relâche. Côté du Havre, le titre est pour la gardienne Victoria Alric et sa prestation dans la cage.

Les réactions d’après-match : 

Crédit photo: Roger Capra

Carmen Buecher