Ce dimanche 17 février, l’équipe féminine de handball de l’ASUL Vaulx-en-Velin a affronté à domicile l’équipe entente de Noisy-Gagny, et l’ont emporté à 35-25. Sans conséquence directe pour le club vaudais déjà qualifié pour les playoffs, la rencontre s’est déroulée dans un esprit de plaisir. Ce même jour a eu lieu une commémoration en souvenir de deux anciennes joueuses décédées en accident de voiture.

La veille du match, les vaudaises étaient officiellement qualifiée pour les playoffs après l’annonce du match nul entre ATH Handball et HBC Aulnoye Aymeries. C’est donc plus librement qu’elles ont entamé la dernière journée du championnat de France en division 2 féminine contre l’entente de Noisy-Gagny, pour au final le remporter.

Un hommage à deux anciennes joueuses

L’émotion était au rendez-vous au Palais des sports de Vaulx-en-Velin : une commémoration a précédé la rencontre sportive. À cette occasion, une partie du lieu a été rebaptisée « Espace Jihane Haddad – Séphora Zozime », en hommage aux deux jeunes femmes ayant perdu la vie lors de deux accidents de la route, en 2015 et 2017. Une plaque commémorative a ainsi été inaugurée en présence de la maire, Hélène Geoffroy (Parti Socialiste) et des familles des victimes qui ont aussi fait l’ouverture du match. Le public a également été invité à se recueillir lors d’une minute non pas de silence mais d’applaudissements, en l’honneur des deux anciennes joueuses de l’ASUL.

Les parents des victimes ont assisté à la commémoration. Crédit photo : Charlène Ponzo / Lyon Bondy Blog

Un bon esprit sportif

C’est avec un très grand esprit sportif que les joueuses de Noisy-Gagny ont été accueillies par l’ASUL. Des taxis sont allés chercher les invitées directement à la station du tram T3 à La Soie, en présence de l’entraîneur vaudais Romain Conte. Et c’est sur cette même lancée que s’est poursuivi le match.

Crédit photo : Etienne Aazzab / Lyon Bondy Blog.

Dès le premier quart du match, les Vaudaises s’imposent face à l’entente Noisy-Gagny, menant 10 à 6 après un but de Estel Memana. L’écart se creuse pendant la première période, au cours de laquelle la gardienne Pauline Leytienne crée l’enthousiasme chez le public en marquant un magnifique but depuis les cages. L’ASUL mène 19-11 à la fin de la première mi-temps. Noisy-Gagny court après le score.

À la mi-temps, la confiance règne du côté des supporters vaudais. Claire, membre des Sisters, association de prévention routière créée suite à l’accident de Jihane Haddad et Séphora Zozime, un supporter, ainsi que M. Müller, président du Pôle Espoir de Vaulx-en-Velin racontent :

      0mitemps

Propos recueillis par Étienne Aazzab et Charlène Ponzo.

Pour la suite, l’ASUL remporte haut la main le match, sans pression, en menant de dix points : 35-25. Dans quelques semaines débuteront les playoffs, pour lesquels les vaudaises semblent surmotivées. De leur côté, les joueuses de Noisy-Gagny devront dans les semaines à venir participer à des playdowns afin de se maintenir en D2.

Après la défaite, Safwann Khoudar, entraîneur de l’entente Noisy-Gagny, et la joueuse Jacqueline Oliveira Santana ne cachent pas leur déception :

      0réactionEquipeAdverse

Propos recueillis par Étienne Aazzab et Charlène Ponzo.

Côté ASUL, on se réjouit de cette victoire et on regarde vers l’avenir. Les retours de Camille Phan et Anthony Serex :

      0equipeasul

Propos recueillis par Étienne Aazzab et Charlène Ponzo.

Feuille de match :

ASUL Vaulx-en-Velin / Entente Noisy-Gagny  35-25 (18-11, 35-25).

ASUL Vaulx-en-Velin : Leythienne (11 arrêts, 1 but), Boisorieux (5), Brkljacic (4), Guidani (4), Memana (4), Morel (4), Sfar (3), Cissé (2), Grange (2), Sias (2), Sochay (2), Ikondo (1), Phan (1).

Entente Noisy-Gagny: Frau (6), Chalmandrier (4), Iziquel (4), Constantin (3), Bossavy (2), Dos Reis (2), Gilson (2), Pakel (2).