Depuis le début du confinement c’est pour les personnes sans domicile fixe que la situation s’empire. Rues désertes, disparition de la population, les gens de la rue se retrouvent dans une situation très délicate, dans l’incapacité de s’approvisionner de quoi se nourrir. Heureusement, le mouvement des livreurs solidaires de ne laisser personne de côté.

C’est un lyonnais qui est à l’origine de ce mouvement, s’occupant de diverses choses autour de la situation des sans-abris, l’homme s’est rapidement fait la réflexion sur le manque de nourriture que ces personnes allaient subir en vu de la situation. Il a lors lancé le mouvement des « Livreurs solidaires ».

L’idée est simple « faire le lien entre les gens qui sont confinés et ceux qui sont dans la rue. En profitant du fait que certaines personnes, qui n’ont pas beaucoup de choses à faire, pourraient cuisiner pour ceux dans le besoin », nous explique Guilhem, livreur dans ce mouvement solidaire.

Le mouvement s’est développé à la base via des groupes sur Facebook, « de façon très simple, les gens se passaient le mot et nous contacter sur Messenger ou par sms ». Puis a été mis en place un formulaire en ligne, (https://allan371132.typeform.com/to/kdKG2y?fbclid=IwAR0RmTEdO1hLRbkVgZbw40A8Z6gSWAS8y1TBJEZKQosoVdDt1YrkNI2AFZ4) ou les personnes volontaires entrer toutes les informations nécessaire (adresse, nombres de plats…), « et à partir de ça, on fait un extrait de données qu’on dispatche entre les livreurs. »

« J’avais l’habitude de donné régulièrement quelque chose à deux SDF qui se trouvaient à côté de mon local de travail alors quand j’ai vu le mouvement arrivé, je l’ai direct rejoint, ce que je me demandais souvent ce qu’il se passait pour ces gens-là ».

Les livreurs passent ensuite via une application, ou ils ont la possibilité de voir en direct tous les repas qui ont étaient préparés ainsi que leur position pour ensuite aller les récupérer.

On compte aujourd’hui 13 villes en France partenaire du mouvement, qui ont pour chacune d’entre elle un groupe Facebook : #PourEux[suivi de la ville].

Le mouvement compte au total 433 livreurs, plus de 20 000 repas distribués et plus de 2500 citoyens aux cuisines.

Et pour ce qui est de l’hygiène, ils ont tout prévu ! Après un appel aux dons, beaucoup de personnes ont fabriqués des masques pour nos héros à vélos. « Il y a eu pas mal de répondants, on a eu plus de 300 masques faits en tissus maison ».

Aussi, une pharmacie a fait don au mouvement de 80 litres de gel hydroalcoolique artisanale, « Donc on peut livrer en se lavant les mains relativement souvent ».

A leur arrivée, les nouveaux livreurs reçoivent un pack de 3 masques réutilisables, qu’ils peuvent laver à 60 degrés.

Pour adhérer au mouvement, le lien du groupe Facebook de Lyon : https://www.facebook.com/groups/350330375876632/.